Débat du jour

Le catholicisme est-il en perte de vitesse ?

Audio 29:30
Le pape François lors de la traditionnelle prière dominicale Regina Coeli au Vatican, quelques heures avant d'être admis à l'Hôpital Gemelli pour une chirurgie du côlon, le 4 juillet 2021.
Le pape François lors de la traditionnelle prière dominicale Regina Coeli au Vatican, quelques heures avant d'être admis à l'Hôpital Gemelli pour une chirurgie du côlon, le 4 juillet 2021. via REUTERS - VATICAN MEDIA

Alors que le pape François effectue actuellement un déplacement en Slovaquie, on s’interroge sur l’érosion évoquée du catholicisme notamment en Europe. Débat sur la laïcité, hausse de l’islam, crise des vocations : les facteurs ne manquent pas.Pourtant, selon les derniers chiffres officiels, le nombre de catholiques dans le monde est en légère augmentation, à 1.329 milliard. Comment expliquer les différences entre les régions du monde ? Quelles sont les menaces qui pèsent sur la religion catholique ? Faut-il s’alarmer de la situation actuelle ?

Publicité

Isabelle de Gaulmy, rédactrice en chef du journal La Croix, auteure de nombreux livres, entre autres, « Les cathos n’ont pas dit leur dernier mot », éditions Bayard

Guillaume Cuchet, professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Paris Est-Créteil, auteur de nombreux livres, entre autres, « Le catholicisme a-t-il encore de l’avenir en France » septembre 2021

Père Cédric Burgun, prêtre du diocèse de Metz, vice-doyen de la Faculté de droit canonique de l’Institut catholique Paris, auteur du livre « Prêtres, envers et malgré tout », éditions du Cerf.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail