Débat du jour

Les primaires permettent-elles de clarifier le débat?

Publié le :

À moins de sept mois de l’élection présidentielle en France, la question des primaires agite la classe politique. Le sujet doit être évoqué ce mercredi soir (22 septembre 2021), lors d’un bureau politique du parti Les Républicains, et à trois jours d’un congrès au cours duquel les militants se prononceront sur la méthode à adopter : primaire ou vote en interne pour désigner le candidat à la présidentielle. Du côté des Verts, la question ne se pose pas puisque la primaire est en cours, le second tour opposera Yannick Jadot à Sandrine Rousseau. À l’inverse, le Parti socialiste prévoit d’investir Anne Hidalgo, lors d’un vote interne, sans passer par la case primaire.

Les quatre candidats à la primaire des écologistes pour 2022. Paris, le 12 juillet 2021.
Les quatre candidats à la primaire des écologistes pour 2022. Paris, le 12 juillet 2021. AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT
Publicité

Quelle est la meilleure méthode ? La primaire constitue-t-elle une avancée démocratique ou un risque accru de divisions ? Comment gagner dans son camp, puis rassembler au-delà ?

 

- Frédéric Sawicki, professeur de Science politique à l'Université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Co-auteur de La société des socialistes. Le PS aujourd’hui (Éd. Le Croquant)

- Samuel Grzybowski, porte-parole de la primaire populaire, Initiative citoyenne indépendante des partis politiques, pour une candidature gagnante, écologie, démocratique et sociale à la présidentielle 2022.

- Rémi Lefebvre, professeur en Science politique à l'Université de Lille 2 et chercheur au Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI