France: où est passée la colère?

Audio 29:30
Décembre 2018, manifestation des «gilets jaunes» sur les Champs-Élysée à Paris.
Décembre 2018, manifestation des «gilets jaunes» sur les Champs-Élysée à Paris. © Photos: AFP / Montage: Studio graphique FMM

C’était il y a trois ans jour pour jour : le 17 novembre 2018, plus de 280 000 personnes manifestaient en France (selon le ministère de l’Intérieur). C’était le début du mouvement des «gilets jaunes». Des mois d’occupation de ronds-points aux quatre coins du pays, des samedis de manifestations jusqu’à l’été 2019, et une mobilisation pour plus de pouvoir d’achat marquée parfois par des débordements et affrontements avec les forces de l’ordre. Trois ans plus tard, que sont devenus les «gilets jaunes» ? Comment les revendications ont-elles évolué ? La contestation peut-elle reprendre, alors que se profile dans moins de cinq mois le premier tour de l’élection présidentielle ?

Publicité

Pour en débattre :

- Sandrine Kerion a participé au mouvement des «gilets jaunes» en 2018 sur les ronds-points des Côtes d’Armor, de ses rencontres avec les «gilets jaunes» et ce combat, elle publie en novembre 2021 une bande dessinée « Mon rond-point dans ta gueule ! »,  Éditions Boîte à Bulles

- Emmanuelle Reungoat, maîtresse de conférences en Sciences politiques à l’Université de Montpellier, co-auteure d’une enquête sur les «Gilets jaunes»

- Christian Le Bart politologue, professeur à Sciences Po Rennes, auteur de « Petite sociologie des Gilets jaunes », éditions Presses universitaires de Rennes, 2020.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI