De vive(s) voix

Nassuf Djailani, auteur mahorais, pour «Cette morsure trop vive»

Audio 29:00
Nassuf Djailani.
Nassuf Djailani. © Steven Helsly / RFI

Dans son dernier roman, « Cette morsure trop vive », Nassuf Djailani nous plonge dans l’âme mahoraise et ses tourments.

Publicité

Loin des clichés de carte postale, lui qui parle 3 langues de son île natale en invente une nouvelle, la langue poétique pour nous transmettre les vibrations et les éclats de Mayotte l’incomprise.

 

Invité : Nassuf Djailani, auteur mahorais, pour « Cette morsure trop vive », aux éditions Atelier des nomades.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail