En sol majeur

Esprit de famille: l’écrivaine sénégalaise Ken Bugul et son petit-fils séné-gambien Modou N’diaye

Audio 48:30
Ken Bugul et Modou N'diaye
Ken Bugul et Modou N'diaye © DR
Par : Yasmine Chouaki
50 mn

Souvenez-vous de cette boîte à biscuits que nous avons ouverte il y a 1 an en écoutant, cachés derrière le poste, plusieurs conversations entre grand-mères et petites-filles.... Avec toujours cette question: comment se fait la transmission entre génération Baobab et génération 2.0?

Publicité

Aujourd’hui, Esprit de famille (c’est le nom que nous donnons à cette série que vous retrouverez au gré de nos tricotages), pousse les meubles et fait de la place, toute la place à un tandem beau comme une visite improvisée. D’un côté, Modou N’diaye, 24 ans, petit fils très village global (il est né au Sénégal, a grandi en Gambie et sillonné le monde) De l’autre, une mamie romancière, qu’on a croquéeEn Sol Majeur récemment, Grand Prix Littéraire d’Afrique noire 1999 pour sa trilogie Le Baobab fou, Cendres et braises et Riwan ou le chemin de sable, j’ai nommé: Ken Bugul. Surnom terrible qui en Wolof veut dire personne n’en veut. Voyez ça... Bâtir sa vie sur ce surnom (qui exclut) ça en dit long déjà sur cette très grande personne, éprise de liberté, d’anticonformisme et de transmission...

Les musiques de l'émission 

Faada Freddy Letter To The Lord

Ismaël Lo Jammu Africa

Grand Kalle Independance Cha Cha 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail