Fréquence Asie

Birmanie: «Nous voulons faire preuve de solidarité», témoignent des expatriés britanniques

Audio 03:35
Un manifestant birman dans les rues de Rangoun, le 30 mars 2021.
Un manifestant birman dans les rues de Rangoun, le 30 mars 2021. © AFP/STR

La Birmanie sombre dans le chaos, depuis le putsch du 1er février qui a propulsé l’armée à nouveau au pouvoir. La répression du mouvement de désobéissance civile a déjà fait plus de 700 morts et ce mardi 13 avril, la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme Michelle Bachelet a mis en garde contre un « conflit généralisé », soit une guerre civile.

Publicité

Face à l’insécurité, la plupart des expatriés (y compris les employés des ambassades) ont quitté le pays. Rares sont ceux qui reste. Témoignage d’un couple de Britanniques qui veut faire preuve de solidarité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail