Géopolitique, le débat

L'autonomisation alimentaire, une priorité planétaire

Audio 50:00
«Produire et se nourrir, le défi quotidien d'un monde déboussolé», DEMETER 2021.
«Produire et se nourrir, le défi quotidien d'un monde déboussolé», DEMETER 2021. © Iris Editions

Blé, orge, maïs, soja, sucre... la fièvre sur les prix des matières premières agricoles démarrée l'été 2020 ne retombe pas. En cause, de mauvaises récoltes en Europe, des réflexes protectionnistes liés à la crise sanitaire et la spéculation sur des marchés mondialisés. L'alimentation et la santé font partie des enjeux universels au coeur des sécurités collective et individuelle, et reste le fondement du quotidien.

Publicité

Une nécessité vitale conditionnée par une activité agricole elle-même également bouleversée, partout sur la planète, par l'accélération des changements géopolitiques, économiques, environnementaux, sociétaux et technologiques. Comment les priorités ont-elles changé avec la pandémie en même temps que les attentes ? 

 

Invités

- Jean-Marc Chaumet, agroéconomiste à l'Institut de l'Élevage, membre du comité de rédaction du DEMETER. Rédacteur en chef de «Chine Abcis». «La Chine au risque de la dépendance alimentaire», Presses Universitaires de Rennes.

- François Schmitt, exploitant agricole en Polyculture élevage en Moselle. Administrateur de GROUPAMA. 

- Matthieu Brun, politiste, chercheur associé au Laboratoire Les Afriques dans le Monde de Sciences Po Bordeaux, responsable des Études au Club DÉMÉTER. Co-directeur du DEMETER 2021 «Produire et se nourrir : le défi quotidien d'un monde déboussolé», Iris éditions. 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail