Géopolitique, le débat

Le terrorisme jihadiste, une menace durable?

Audio 50:00
«La guerre de vingt ans, djihadisme et contre-terrorisme au XXIe siècle», de Marc Hecker & Elie Tenenbaum.
«La guerre de vingt ans, djihadisme et contre-terrorisme au XXIe siècle», de Marc Hecker & Elie Tenenbaum. © Éditions Robert Laffont

À l’approche du 20ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 perpétrés aux États-Unis faisant notamment s’effondrer les tours du World Trade Center à New York, deux chercheurs de l’Institut Français des Relations Internationales dressent le bilan de la guerre globale contre le terrorisme qui a suivi. Une guerre qui se poursuit sans véritable issue en vue. Al-Qaïda a fait preuve de beaucoup de résilience et de nouveaux groupes comme le groupe État islamique sont apparus. 

Publicité

La chute du «califat» proclamé par Daech n’a pas signé la fin de cette organisation, ni de son idéologie mortifère. Le monde compterait deux à trois fois plus de combattants jihadistes aujourd’hui qu’au début du siècle. Quel usage a-t-il été fait de ces 20 ans ? :

Comment expliquer qu’en dépit des centaines de milliers de vies perdues et des sommes considérables dépensées, la menace soit encore si élevée ? Elie Tenenbaum et Marc Hecker sont nos invités. Leur ouvrage «La guerre de vingt ans. Djihadisme et contre-terrorisme au XXIe siècle» vient de paraître chez Robert Laffont.  

  • Élie Tenenbaum, directeur du Centre des Études de sécurité de l’IFRI.
  •  Marc Hecker, directeur de la Recherche et de la Valorisation à l’Ifri. Également rédacteur en chef de la revue Politique Étrangère.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail