Grand reportage

Livreurs Deliveroo: rébellion sur deux roues

Audio 19:30
Rassemblement de livreurs de plats à domicile Deliveroo à Paris, le 11 août 2017 (Image d'illustration). À vélo ou en scooter, ils faisaient déjà entendre leurs voix pour défendre leurs droits de travailleurs, notamment un salaire décent.
Rassemblement de livreurs de plats à domicile Deliveroo à Paris, le 11 août 2017 (Image d'illustration). À vélo ou en scooter, ils faisaient déjà entendre leurs voix pour défendre leurs droits de travailleurs, notamment un salaire décent. Jacques Demarthon/AFP

Ils font partie des «travailleurs de la deuxième ligne». Depuis le début de la crise sanitaire, les livreurs de repas à domicile n’ont jamais cessé leurs activités. Ils sont même de plus en plus nombreux. 3 000 livreurs ont rejoint Deliveroo en France, lors du premier confinement. Indépendants travaillant pour le compte de la plateforme de livraison, ils réclament aujourd’hui de nouveaux droits. Et en premier lieu, le droit à un salaire décent au moment où Deliveroo entre à la Bourse de Londres - une introduction d'ailleurs compliquée. Et à l’heure où les chauffeurs de VTC remportent des victoires pour leur statut un peu partout en Europe, les livreurs aspirent eux aussi à des changements.

Publicité

«Livreurs Deliveroo : rébellion sur deux roues», un Grand reportage d’Alexis Bedu. 

(Rediffusion du 31 mars 2021).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail