Une Slovénie en pleine « orbanisation » à la tête de l'UE

Audio 19:30
Protestation hebdomadaire du vendredi 18 juin à Ljubljana. Deux manifestants se moquent du couple formé par Janez Janša, le Premier ministre slovène et son mentor Viktor Orbán.
Protestation hebdomadaire du vendredi 18 juin à Ljubljana. Deux manifestants se moquent du couple formé par Janez Janša, le Premier ministre slovène et son mentor Viktor Orbán. © Simon Rico / RFI

Depuis le 1er juillet, la Slovénie assure la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne. Ce mandat de six mois représente une charge essentiellement symbolique, mais il intervient au moment même où le petit pays issu de la dissolution de l’ancienne Yougoslavie, frontalier de l’Autriche, de l’Italie et de la Hongrie, est en pleine dérive autoritaire. Dirigée par l’ultraconservateur Janez Janša, un proche de Viktor Orbán, la Slovénie s’aligne désormais sur la politique réactionnaire de Budapest et du Groupe de Visegrád. Trente ans après son accession à l’indépendance, en 1991, elle n’a plus rien de la « Suisse des Balkans » dont beaucoup rêvaient lors de l’indépendance.

Publicité

Une Slovénie en pleine « orbanisation » à la tête de l'UE, un grand reportage signé Jean-Arnault Dérens et Simon Rico.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI