Invité Afrique

Kader Abderrahim (Algérie): le Hirak devra «se donner une figure politique» pour sa représentation

Audio 05:05
Des manifestants participent à Alger, à une manifestation pour marquer le deuxième anniversaire du Hirak, le mouvement de protestation de masse qui réclame un changement politique  en Algérie. Alger, le 22 février 2021.
Des manifestants participent à Alger, à une manifestation pour marquer le deuxième anniversaire du Hirak, le mouvement de protestation de masse qui réclame un changement politique en Algérie. Alger, le 22 février 2021. © REUTERS / Ramzi Boudinar

Le Hirak a fêté lundi 22 février son 2ᵉ anniversaire. Depuis, les manifestations ont repris dans le pays. Le mouvement de contestation avait pourtant dû se mettre en veille en mars 2020 en raison de la crise du Covid-19. La fronde peut-elle être aussi forte qu’il y a deux ans ? Les gestes d’apaisement consentis par le pouvoir seront-ils de nature à calmer la colère ? Kader Abderrahim, directeur de recherches à l’Institut de prospective et de sécurité en Europe (IPSE), auteur de Géopolitique de l’Algérie. est notre invité.