Invité France

Article 24 contesté: «Emmanuel Macron n'a pas envie de gérer une crise supplémentaire»

Audio 05:56
Invité France.
Invité France. RFI

Après un samedi de manifestation en France contre le projet de loi « sécurité globale », l'exécutif se retrouve pris en tenailles face à la pression d'une mobilisation grandissante et une aile droite incarnée par Gérald Darmanin, soucieuse de défendre les forces de l'ordre. Comment déminer les querelles sur la proposition de cette loi et son très controversé article 24 qui prévoit de pénaliser la diffusion malveillante d'images de policiers ? La disposition est devenue le symbole d'une véritable crise politique depuis son vote en première lecture à l'Assemblée nationale, percutée par plusieurs affaires de violences policières présumées, précisément révélées par des vidéos qui ont suscité l'émoi et ont multiplié soudainement les rangs de ses opposants. L'analyse de Martial Foucault, politologue, directeur du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).