Invité France

50 ans du manifeste des 343: «L'avortement est toujours une question politique»

Audio 06:40
MLAC "On ne mendie pas un juste droit, on se bat pour lui" Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception - Féminisme lutte années 70

"Au bazar du genre", expo MUCEM, Marseille
MLAC "On ne mendie pas un juste droit, on se bat pour lui" Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception - Féminisme lutte années 70 "Au bazar du genre", expo MUCEM, Marseille © CC BY-ND 2.0 Jeanne Menjoulet

« Je déclare que je suis l’une d’elles. Je déclare avoir avorté. De même que nous réclamons le libre accès aux moyens anticonceptionnels, nous réclamons l’avortement libre. » Telle était la conclusion du manifeste des 343. C'était il y a 50 ans jour pour jour : le 5 avril 1971, 343 femmes réclamèrent dans un texte paru dans le Nouvel Observateur la légalisation de l'avortement. On en dénombrait alors à l'époque au moins 300 000 clandestins. Les femmes risquaient leur vie et leur liberté pour disposer de leur corps. La genèse de ce manifeste et le regard sur l'évolution de la société avec Christine Delphy, directrice de recherche au CNRS et signataire en 1971.