Invité France

Tribune de personnes à risque de forme grave du Covid-19: «Ça fait un an qu'on n'ose pas sortir»

Audio 06:18
Unité de soins intensifs à l'hôpital Ambroise Paré, à Boulogne-Billancourt, près de Paris.
Unité de soins intensifs à l'hôpital Ambroise Paré, à Boulogne-Billancourt, près de Paris. AFP - ALAIN JOCARD

Dans une tribune publiée au Monde ce mardi 6 avril, intitulée « Nous, personnes souffrant de maladies graves, refusons que nos vies soient délibérément sacrifiées », 27 associations de malades à risque alertent les autorités. Report de soins, parcours du combattant pour se faire vacciner, isolation, sentiment d'abandon, les conséquences de la pandémie s'accumulent. Témoignage de Jean-Paul Vasseur, vice-président de la fédération française des associations et amicales de malades, insuffisants ou handicapés respiratoires (FFAIR), président de Calais Respire, atteint de BPCO, signataire de la tribune.