Invité France

Variant brésilien: «Il vaut mieux être dans l'excès de précaution»

Audio 06:03
Test de dépistage du Covid-19 au sein de la communauté indigène des Muras, en banlieue de Manaus, capitale de l'État brésilien de l'Amazonas, le 7 janvier 2021.
Test de dépistage du Covid-19 au sein de la communauté indigène des Muras, en banlieue de Manaus, capitale de l'État brésilien de l'Amazonas, le 7 janvier 2021. AP - Edmar Barros

Bien qu'il ne représente encore qu'1% des cas en France, le variant brésilien inquiète les scientifiques qui craignent une propagation identique à celle du variant anglais. Avec 4000 morts par jour, le Brésil est un des pays avec le plus lourd bilan au monde. Quelles mesures adopter pour stopper la circulation de ce virus ? Les réponses avec le Pr Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon à Paris.

Publicité

Gilles Pialoux est l'auteur de Nous n'étions pas prêts : Carnet de bord par temps de coronavirus aux éditions JC Lattès.

[Interview réalisée juste avant l'annonce par Paris de la suspension des vols entre le Brésil et la France.] 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail