Invité international

Crise au Liban: «Il est temps que les puissances internationales se montrent beaucoup plus sévères»

Audio 06:52
Sous une tente blanche installée dans un quartier plutôt aisé de la capitale libanaise, des bénévoles distribuent des repas chauds aux habitants.
Sous une tente blanche installée dans un quartier plutôt aisé de la capitale libanaise, des bénévoles distribuent des repas chauds aux habitants. © Noé Pignède / RFI

Dans une tribune parue dans le quotidien Le Monde, 100 personnalités libanaises issues de la société civile en appellent au président Macron pour mettre fin à la corruption généralisée au Liban. Inquiets de la pauvreté galopante et de l'inflation record dans le pays du cèdre, ils demandent à la France de geler tous les actifs d'origine douteuse. Malgré des milliards d'aide internationale, les caisses de l'État sont vides, alors que les classes politiques s'enrichissent. Les explications de Karim-Emile Bitar, directeur de l’Institut de sciences politiques de l’université Saint-Joseph de Beyrouth, chercheur associé à l’IRIS, signataire de la tribune.