Invité international

Insécurité en Haïti: «C'est la révélation en creux de l'effondrement de l'État»

Audio 06:42
Un état d'urgence a été décrété au mois de mars dans certains quartiers de Port-au-Prince en raison de l'augmentation des violences (photo d'illustration).
Un état d'urgence a été décrété au mois de mars dans certains quartiers de Port-au-Prince en raison de l'augmentation des violences (photo d'illustration). Valerie Baeriswyl AFP

Hier, dimanche 11 avril, cinq prêtres et deux religieuses ont été enlevés à la Croix-des-Bouquets en Haïti. Le gang 400 Mawazo a revendiqué l'enlèvement et réclame une rançon d'un million de dollars. D'après le Bureau intégré des Nations unies en Haïti, les enlèvements sont en constante augmentation - plus 200% entre janvier et mai 2020, selon le rapport de septembre dernier. La violence gangrène le pays, au point qu'un état d'urgence a été décrété au mois de mars dans certains quartiers de Port-au-Prince. Le point sur la situation sécuritaire avec Jean-Marie Théodat, maître de conférences en géographie à l’Université Paris I, Panthéon Sorbonne, auteur de Haïti, République dominicaine. Une île pour deux (éditions Karthala).