Invité international

Débris de la fusée chinoise: «Des événements comme ça, il y en a un par semaine!»

Audio 06:01
Une fusée Longue Marche 5B, transportant le module central de la station spatiale chinoise Tianhe, lors de son décollage au centre de lancement spatial de Wenchang dans la province de Hainan, dans le sud de la Chine, le 29 avril 2021.
Une fusée Longue Marche 5B, transportant le module central de la station spatiale chinoise Tianhe, lors de son décollage au centre de lancement spatial de Wenchang dans la province de Hainan, dans le sud de la Chine, le 29 avril 2021. © AFP

Cette nuit, les restes d'une fusée chinoise sont entrés dans l'atmosphère terrestre. Sa chute était attendue, suivie de près, car cet objet volant non maitrisé pouvait tomber n'importe où sur la planète. Il y avait néanmoins deux chances sur trois que les débris retombent en mer et non sur Terre. La Chine assure que les débris sont tombés dans l'Océan Indien, mais les États-Unis, de leur côté, disent ne pas savoir. Christophe Bonnal, chercheur au CNES, le Centre français d'études spatiales, répond aux questions de Florent Guignard.