Invité international

Tragédie migratoire dans la Manche: «La solution, c’est de réussir à se mettre autour de la table»

Audio 05:31
Des migrants sauvés de la Manche par les forces frontalières britanniques arrivent au port de Douvres, en Grande-Bretagne, le 9 septembre 2021.
Des migrants sauvés de la Manche par les forces frontalières britanniques arrivent au port de Douvres, en Grande-Bretagne, le 9 septembre 2021. REUTERS - PETER NICHOLLS

Paris et Londres ont affiché ce jeudi 25 novembre leur volonté d'intensifier les efforts conjoints pour lutter contre les gangs de passeurs organisant les traversées illégales, au lendemain de la mort de 27 migrants après le naufrage de leur embarcation dans la Manche.

Publicité

Cette question, qui attise régulièrement les tensions bilatérales, est délicate pour le gouvernement conservateur britannique, qui a fait de la lutte contre l'immigration son cheval de bataille dans la foulée du Brexit. Au 20 novembre, 31 500 migrants avaient quitté les côtes depuis le début de l'année et 7 800 migrants avaient été sauvés. Une tendance qui n'a pas baissé malgré les températures hivernales. Le décryptage d’Yves Pascouau, chercheur associé à l’Institut Jacques Delors.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail