Journal d'Haïti et des Amériques

Enlèvements en Haïti: le président appelle la population à l’aide

Audio 19:30
Jovenel Moïse.
Jovenel Moïse. REUTERS/Andres Martinez Casares
Par : Mikaël Ponge
22 mn

En Haïti, les enlèvements crapuleux sont devenus quotidiens dans la capitale Port-au-Prince. Hier, lundi 25 janvier 2021, pas moins de trois cas ont été rendus publics, parmi eux deux écoliers, ce qui a suscité la colère de centaines de jeunes qui ont manifesté en uniforme à travers la capitale. À la même heure, le président haïtien Jovenel Moïse a donné une longue allocution en direct sur les réseaux sociaux. Pour la première fois, il a évoqué cette recrudescence des rapts. Il appelle la population à l’aide. Cette insécurité galopante qui inquiète au sein des établissements scolaires, comme nous le détaille Gotson Pierre, rédacteur en chef du site en ligne Alterpresse.

Publicité
  • Manaus, la capitale brésilienne de l’Amazonie, submergée par le Covid

Manaus, la plus grande ville de l'Amazonie est en proie à la propagation d'un variant du coronavirus. 156 000 personnes sont mortes à Manaus en 24 jours, selon le maire. Une mortalité multipliée par 3, depuis le début de l'année. Un juge de la Cour suprême du Brésil vient d'autoriser l'ouverture d'une enquête pour déterminer la possible responsabilité du ministre de la Santé, dans l'effondrement du système sanitaire dans cet État de l’Amazonas.

  • États-Unis : l’impeachment entre les mains du Sénat

Le procès de Donald Trump n'est pas prévu pour commencer avant le 9 février 2021,  mais la machine est bel et bien lancée. Les démocrates ont transmis hier soir (lundi 25 janvier) au Sénat l'acte d'accusation du 45ème président pour «incitation à l'insurrection» dans les violences meurtrières du Capitole, le 6 janvier. Ce mardi, les sénateurs doivent prêter serment en tant que jurés. Donald Trump sera le premier ex-dirigeant à être jugé après avoir quitté la Maison Blanche.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail