Journal d'Haïti et des Amériques

Covid: 168 millions d’enfants dans le monde privés d’école depuis un an

Audio 19:30
Une salle de classe vide, le 5 mars 2020, à Rome (Italie) au début de la pandémie. (Image d'illustration)
Une salle de classe vide, le 5 mars 2020, à Rome (Italie) au début de la pandémie. (Image d'illustration) © Remo Casilli/REUTERS

L’UNICEF a présenté, à New York, un rapport qui fait état d’une situation catastrophique dans le monde en matière d’éducation, depuis le début de la pandémie. Deux tiers des pays où cette situation a été constatée sont en Amérique Latine ou dans les Caraïbes. C’est-à-dire que 98 millions d’élèves de cette partie du monde ont été privés, pendant près d’un an, d’école. L’UNICEF tire la sonnette d’alarme et appelle les gouvernements à prendre leurs responsabilités pour permettre un retour de ces élèves en classe. Entretien avec Laurent Duvillier, chef de la Communication pour l’Amérique latine et les Caraïbes à l’UNICEF.

Publicité

Brésil : «Arrêtez de vous plaindre. Jusqu’à quand vous allez chialer ?». Le président Jair Bolsonaro minimise la crise du coronavirus et s'oppose au confinement, fustige les mesures prises par de nombreuses villes pour faire face à la flambée de l'épidémie. Alors que le Brésil déplore près de 260.000 morts et traverse sa semaine la plus meurtrière depuis le début de la pandémie, il y a un an.

Haïti : Le 24 février 2021, quatre secousses sismiques de faible ampleur ont été ressenties par la population dans le département des Nippes. De quoi faire resurgir les craintes de revivre un séisme dévastateur. Le cauchemar du 12 janvier 2010, quand plus de 200.000 personnes ont été tuées, est dans toutes les mémoires. Il est toujours malheureusement impossible de prévoir un tremblement de terre, mais le suivi géologique au quotidien vit une révolution en Haïti avec le développement à travers le pays d’un réseau de stations sismologiques à bas coût. Comme le géologue Eric Calais l’a expliqué dans une entrevue avec notre correspondante Amélie Baron, sur le plan de la surveillance, Haïti partait de zéro. 

Outre-merEn Guadeloupe, les opposants au port du masque obligatoire pour les jeunes enfants sont une nouvelle fois «descendus dans la rue» hier matin (4 mars 2021).

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail