Journal d'Haïti et des Amériques

JO de Tokyo: la galère des athlètes vénézuéliens

Audio 19:30
Les Jeux Olympiques de Tokyo débutent le 23 juillet 2021. Mais au Venezuela, les sportifs sélectionnés en sont encore à se demander s’ils pourront? ne serait-ce que se rendre au Japon. (Image d'illustration)
Les Jeux Olympiques de Tokyo débutent le 23 juillet 2021. Mais au Venezuela, les sportifs sélectionnés en sont encore à se demander s’ils pourront? ne serait-ce que se rendre au Japon. (Image d'illustration) © Steph Chambers GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Les Jeux Olympiques de Tokyo débutent dans un mois tout juste, le 23 juillet 2021. Pour les athlètes du monde entier, c’est la dernière ligne droite après plusieurs années de préparation. Mais au Venezuela, les sportifs sélectionnés en sont encore à se demander s’ils pourront, ne serait-ce que se rendre au Japon.

Publicité

Ils sont une trentaine d’athlètes vénézuéliens sélectionnés pour ces prochains Jeux d’été décalés d’un an, en raison de la pandémie de Covid. Dans un Venezuela en proie à une grave crise économique et sociale, ces sportifs luttent au quotidien pour financer leur préparation, leur équipement et même leur billet d’avion. Obligés d’aller s’entraîner à l’étranger, faute d’infrastructures viables, de vendre leur voiture pour payer du matériel, ou bien de lancer une cagnotte en ligne, les athlètes doivent composer avec le système D. Certes, il existe des financements de la part du gouvernement, mais « les sportifs doivent accepter de ne pas critiquer le régime de Nicolas Maduro s’ils veulent obtenir des subventions », d’après le sociologue Pedro José Garcia Sanchez. C’est un dossier de Mathilde Loeuille.

 

  • Pérou : Pedro Castillo, cible des fujimoristes

Plus de deux semaines après le second tour de l’élection présidentielle, le Pérou n’a toujours pas de vainqueur officiel. Le candidat de la gauche radicale Pedro Castillo est arrivé en tête avec 44.000 voix d’avance, mais son adversaire de la droite populiste et ultralibérale Keiko Fujimori conteste ce résultat. Elle exige l’annulation de 200.000 votes pour de supposées fraudes dans les régions pauvres et rurales des Andes et d’Amazonie qui ont voté très largement pour Castillo, alimentant une vague de haine raciste envers ces populations. Mardi 22 juin 2021, des centaines de militaires à la retraite, favorables à Fujimori ont manifesté à Lima pour dénoncer les supposées fraudes.

 

  • Eric Adams en bonne position pour s’emparer de New York

L'ancien policier Eric Adams fait un pas important vers la mairie. D'après les premiers dépouillements, c'est lui qui serait en tête avec environ 30% des voix, de la primaire démocrate, qui se tenait mardi 22 juin 2021, pour désigner le candidat à la municipalité en novembre 2021. Celui qui a fait campagne surtout sur les questions de sécurité, a «pris une avance considérable», selon le New York Times, sur Maya Wiley, et Kathryn Garcia, «sans pour autant remporter une victoire absolue». Il faudra plusieurs jours, voire semaines, avant de connaître le résultat final, mais ce qui est sûr, dans une ville dominée par le parti démocrate, le vainqueur de cette primaire sera le successeur de Bill de Blasio.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail