Rendez-vous culture

Le documentaire «Regard Noir» d'Aïssa Maïga et Isabelle Simeoni sur Canal+

Audio 02:17
L'actrice Aïssa Maïga lors de la 69e Berlinale en 2019 à Berlin.
L'actrice Aïssa Maïga lors de la 69e Berlinale en 2019 à Berlin. WireImage - Thomas Niedermueller

Le cinéma est à l’affiche aujourd'hui avec un documentaire diffusé ce soir sur Canal+. L'actrice Aïssa Maïga passe derrière la caméra avec sa coréalisatrice Isabelle Simeoni pour Regard Noir. Elles y explorent la représentation des femmes noires au cinéma… Un sujet passionnant !

Publicité

Elles sont seize comédiennes africaines ou afro-descendantes devant la caméra d’Aïssa Maïga, pour dénoncer les discriminations et stéréotypes dont elles sont victimes dans le cinéma français. Ce projet, l’actrice d’origine sénégalaise l’avait depuis longtemps en tête. « Lorsque j'étais toute jeune comédienne, je me souviens avoir dit à des gens, à plusieurs reprises, ce que je vivais dans le cinéma français, nous raconte Aïssa Maïga. J'avais le sentiment de ne pas avoir d'opportunité ou alors que lorsque j'en avais, c'était souvent des rôles stéréotypés. J'avais le sentiment que les réponses se trouveraient peut-être aussi ailleurs. »

Ailleurs, c’est à dire aux États-Unis – où la comédienne a rencontré des cinéastes afro-américains comme Ava Duvernay ou Ryan Coogler, le réalisateur de Black Panther – ou encore au Brésil. Aïssa Maïga en témoigne : « On a cette image du Brésil avec un métissage assez apaisé. Et finalement, on se rend compte que dans cette nation qui s'est fondée sous la traite négrière, c'est vraiment la première puissance négrière, bien avant les États-Unis. Dans ce pays où les noirs sont majoritaires, ils sont extrêmement minoritaires à l'écran. C'était l'occasion de faire un grand-écart entre un pays où il y a une vraie dynamique autour de ces questions là – les États-Unis, un pays où il y a une vraie chape de plomb – et puis la France. »

La France, où le racisme prend bien des formes, surtout dans le petit monde du cinéma, comme l’explique dans le documentaire, Maïmouna Gueye, comédienne, auteure et metteuse en scène franco-sénégalaise : « Une fois j'arrive sur un casting et on me dit ‘On ne cherche pas de noire’. Je suis comédienne, je ne savais pas que noire c'était un rôle. »

Être noir(e), c’est souvent un plafond de verre qui barre la route aux premiers rôles et enferme dans des stéréotypes comme femme de ménage ou prostituée pour les actrices, dealer ou terroriste pour les acteurs. C’est l’objectif de ce documentaire : dénoncer, mais aussi valoriser la parole des femmes et se mobiliser pour faire avancer les choses.

► À lire : Noire n'est pas mon métierun recueil de témoignages receuillis par Aïssa Maïga et paru aux Éditions du Seuil.

 À voir : Regard noir, un film d’Aïssa Maïga et d’Isabelle Simeoni, mardi 16 mars 2021, sur Canal+.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail