Rendez-vous culture

Gustavo Dudamel, nouveau chef de l'Opéra de Paris

Audio 03:07
Gustavo Dudamel est l'un des 10 chefs les plus côtés dans le monde et l'un des rares à avoir son étoile sur le fameux Walk of Fame de Hollywood. À 40 ans, il prend la tête de l'Opéra de Paris.
Gustavo Dudamel est l'un des 10 chefs les plus côtés dans le monde et l'un des rares à avoir son étoile sur le fameux Walk of Fame de Hollywood. À 40 ans, il prend la tête de l'Opéra de Paris. © AFP/Stéphane De Sakutin

Le chef d'orchestre venezuelien superstar Gustavo Dudamel, 40 ans, vient d'être nommé directeur musical de l'Opéra de Paris. Il est actuellement à la tête de l'orchestre philharmonique de Los Angeles, où il a été nommé à l'âge de 28 ans. Avec l'Opéra de Paris il prend pour la première fois la direction musicale d'une maison d'art lyrique. 

Publicité

« C’est un rêve qui se réalise. C’est l’un des plus grands opéras dans le monde et c’est un honneur pour moi de le diriger musicalement pour les prochaines années. » Gustavo Dudamel, jeune chef d’orchestre de 40 ans, parmi les plus prisés au monde, se retrouve à la tête de l’orchestre de l’Opéra de Paris. C’est un coup de maître pour Alexander Neef, son directeur : « Pour moi, la chose la plus extraordinaire avec Gustavo, c’est vraiment ce don qu’il a, de recréer, devant nos yeux, une partition, comme si elle était nouvelle aujourd’hui. Il a une intelligence musicale intuitive, une spontanéité de la direction musicale qui rend tout ce qu’il fait extrêmement vivant. »

Gustavo Dudamel dirige pour la première fois l’orchestre de l’Opéra de Paris avec La Bohème de Puccini, en 2017. C’est le coup de foudre. Amandine Dehant, contrebassiste : « Le premier contact, les premières répétitions, on a eu la chance de constater un travail très fluide et avec une grande humanité chez maestro Dudamel. »

« L’harmonie est la beauté »

« Le plus important, c’est la joie, explique Gustavo Dudamel. La joie de faire ce qu’on fait, en équipe, collectivement, créer en harmonie. Et l’harmonie est la beauté. Ensuite, partager tout cela avec le public. Je pense que c’est l’une des plus belles choses et c’est, je crois, le secret de mon amour pour mon métier. »

Gustavo Dudamel, dont les parents sont musiciens, a été formé à la musique chez lui, au Venezuela, grâce au programme El Sistema qui promeut l’éducation musicale comme moyen d’insertion sociale. Un esprit qu’il compte bien perpétuer à Paris. « L’Opéra a déjà un bon programme éducatif et je pense que nous avons les bases pour développer tout cela dans l’esprit d’El Sistema, comme moyen d’insertion sociale pour la jeunesse pour que les gens s’identifient dans notre travail artistique. Donc, c’est une bonne occasion pour développer des projets musicaux, vecteurs de transformation sociale. »

Un programme ambitieux pour le chef qui va continuer à diriger l’Orchestre philharmonique de Los Angeles durant un an tout en assumant ses fonctions de directeur musical de l’Opéra de Paris.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail