Reportage Afrique

Gabon: le conflit entre les hommes et les éléphants devient préoccupant

Audio 02:24
En décembre 2020, le ministre des Eaux et forêts, Lee White a annoncé à l’Assemblée nationale que 13 barrières électriques ont été implantées dans trois provinces. En 2021, le Gabon dépensera 1 milliard de francs CFA pour construire 25 nouvelles barrières. (Image d'illustration)
En décembre 2020, le ministre des Eaux et forêts, Lee White a annoncé à l’Assemblée nationale que 13 barrières électriques ont été implantées dans trois provinces. En 2021, le Gabon dépensera 1 milliard de francs CFA pour construire 25 nouvelles barrières. (Image d'illustration) © Getty Images/EyeEm/Jwngshar Narzary

Au Gabon, la cohabitation entre hommes et éléphants est parfois houleuse. Fin décembre un député congolais de l’opposition a interpellé le ministre des Eaux et forêts sur les ravages des plantations des paysans par les éléphants qui entrainent leur appauvrissement.

Publicité

Le conflit entre les hommes et les éléphants devient très préoccupant. Les paysans sont devenus très pauvres. Ils n’ont plus rien à manger, rien à vendre. Comme solution, le député Bonaventure Nzighou Manfoumbi a proposé au gouvernement d’abattre trois éléphants par mois. Solution inefficace et périlleuse a rétorqué le ministre des Eaux et forêts, M. Lee White. Comment les villageois vivent ce conflit ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail