Reportage culture

Le retable d'Issenheim, une œuvre emblématique en temps de pandémie

Audio 02:23
«Tout est dérangeant dans le Christ du retable d'Issenheim : c'est un cadavre en putréfaction», souligne Pantxika de Paepe, directrice du musée Unterlinden.
«Tout est dérangeant dans le Christ du retable d'Issenheim : c'est un cadavre en putréfaction», souligne Pantxika de Paepe, directrice du musée Unterlinden. © Musée Unterlinden

Chaque dimanche, RFI vous fait découvrir une œuvre majeure de l’art mondial, et le retable d'Issenheim l'est à plus d'un titre. 

Publicité

Exposé au musée Unterlinden à Colmar, dans l’est de la France, cet ensemble monumental du peintre Matthias Grünewald et du sculpteur Nicolas de Haguenau, a été réalisé entre 1512 et 1516 alors que sévissait une terrible épidémie, l'ergotisme ou « feu de Saint-Antoine », responsable -entre autres- de sévères hallucinations.

Le retable d’Issenheim, qui marque un tournant dans l’histoire de l’art, notamment dans sa représentation du Christ, cadavérique, fait donc aussi écho à notre époque.

Peintures, sculptures, vernis : la restauration du retable d'Issenheim doit s'achever cette année.
Peintures, sculptures, vernis : la restauration du retable d'Issenheim doit s'achever cette année. © Musée Unterlinden

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail