Accéder au contenu principal
Revue de presse française

À la Une: le Covid, ça varie !

Audio 04:21
Le Covid-19. Les nouvelles déclinaisons du virus du coronavirus inquiètent les chercheurs. (Image d'illustration)
Le Covid-19. Les nouvelles déclinaisons du virus du coronavirus inquiètent les chercheurs. (Image d'illustration) © NEXU Science Communication/via REUTERS
Par : Sébastien Duhamel
10 mn

Publicité

Britannique, Sud-africaine, Brésilienne, venue du JaponLes nouvelles déclinaisons du virus inquiètent les chercheurs et Libération : « De nouvelles mesures pourraient être annoncées ce jeudi soir en France. » Le Monde croit savoir que le gouvernement privilégie toujours « l’élargissement du couvre-feu par rapport à un reconfinement », mais la principale crainte, pour Libé, ce sont bien ces « mutations à la chaîne du virus » et le fait que certaines puissent « résister aux vaccins ».

Sur les vaccins justement, Le Figaro souligne quant à lui que « plusieurs pays, dont l’Allemagne, se plaignent de la lenteur des livraisons pour les produits commandés par la Commission européenne »...

Les Français de plus en plus favorables au vaccin… 

au moment où les Français se laissent justement convaincre. Nos compatriotes « prêts à se faire piquer sont en passe de devenir majoritaires ». C'est ce que nous apprend Le Parisien. Ils sont désormais entre 51 et 56% favorables au vaccin selon les sondages. Si la tendance se confirme, ce serait « un revirement spectaculaire », et même « une divine surprise pour le gouvernement qui redoutait tant les antivax », note Le Parisien. Il faut dire que même les députés montrent l'exemple. Le journal a contacté 310 de nos élus, et plus de 98% d'entre se disent « prêts à recevoir le vaccin ». 

… Mais toujours du chemin à faire

Avec Antoine 37 ans, par exemple. Rencontré chez son généraliste de Noisy-Le-Sec, il ne comprend pas « comment on a pu trouver un vaccin en un an alors qu'on n'en a toujours pas pour Ebola et la malaria », il n'est « pas chaud ». Pas plus que Chhay, 63 ans, rencontré lui aussi par Le Parisien et qui ne comprend visiblement pas le principe. « Pour l'instant, [il est] en bonne santé », dit-il alors ça ne lui semble « pas forcément nécessaire », mais il compte « demander conseil à son médecin ». Celui-ci lui expliquera probablement, qu'un vaccin n'est pas un remède et qu'une fois malade, c'est un peu trop tard…

L’Irlande face à son passé difficile

Des remèdes, l'Irlande en aurait bien besoin pour soigner les maux du passé.« L'Irlande en deuil de milliers d'enfants », affiche La Croix. En Une, un ciel bas et gris pèse sur une aire de jeux déserte. Sur les clôtures encadrant le lieu, des chaussons de nourrissons en guise d'hommage. Car, nous explique le quotidien catholique, « un rapport révèle qu'entre 1992 et 1998, 9000 bébés et enfants sont morts dans des maisons pour mères célibataires tenues par des religieuses et l'État ».

En pensant donc à L'Irlande, et aux récentes révélations sur des violences sexuelles en France également, La Croix signe un édito, « pour que cela n'arrive plus ». Il cite le dramaturge britannique Edward Bond : « Dans "Les Frères Karamazov" de Dostoïevski, un personnage demande comment Dieu peut supporter la souffrance d’un enfant… Moi, je demande comment nous, nous pouvons supporter cette souffrance. »

 La déforestation gagne du terrain

Des remèdes, la planète en a bien besoin elle-aussi. Et on ne parle pas de la procédure d'impeachment contre Donald Trump aux États-Unis, sur laquelle les journaux reviennent évidemment ce matin. Non, on parle de la lutte contre la déforestation et cette alerte du World Wild Fund for Nature (WWF), relayée par Le Monde.

Afrique, Amérique Latine, Asie… Selon l'ONG, « 43 millions d'hectares de forêt ont disparu entre 2004 et 2007 ». Malgré les beaux discours, « la tendance n'est pas bonne », la situation s'est dégradée par rapport à la précédente évaluation d'il y a 5 ans. En cause, les incendies et les défrichements mais, aussi, rapporte Le Monde, la corruption, la spéculation foncière et celle sur les matières premières. 

L’État bloque le rachat de Carrefour

Carrefour, le géant de la grande distribution devrait rester français. Et c'est une question de « souveraineté » pour Paris, expliquent Les Echos. « L'enseigne québécoise Couche-Tard a surpris en proposant un rachat amical pour 20 milliards d'euros », soit 30% de plus que le cours actuel des actions. Des « discussions préliminaires » ont ainsi été engagées avec Carrefour, mais l'État peut opposer « un veto sur les investissements étrangers dans les secteurs dits stratégiques », rappellent Les Echos

D'autres carrefours, il est également question ce matin dans Libération, et ça rappellera des souvenirs à beaucoup d'entre nous… Sur les routes, bientôt une nouvelle 4L ! Un « retour de flamme électrique » nous dit Libé. « Renault doit dévoiler ce jeudi une nouvelle version de son modèle emblématique des années 60, 70 et 80. Une renaissance écologique, accompagnée d'une bonne dose de nostalgie. » 

L’Equipe en grève

On peut chercher, il n'y a toujours pas de journal L'Equipe dans les kiosques ce matin. Grève prolongée hier soir pour le 6ème jour. Les salariés contestent la suppression annoncée d'une quarantaine de postes mais, pour ceux qui sont en mal de foot, vous pouvez vous réconforter avec Le Figaro. Vous y lirez comment Canal Plus refuse de suppléer Médiapro en payant plein pot pour les droits télé de la Ligue 1. Une merveilleuse fable sur « le football, la morale et le marché »…

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.