Revue de presse internationale

À la Une: inondations meurtrières en Allemagne, à deux mois des élections pour le Bundestag

Audio 05:51
Des personnes avancent avec leurs biens dans les eaux de crue à Iversheim, près de Bad Muenstereifel, dans l'ouest de l'Allemagne, le 16 juillet 2021, à la suite de fortes pluies et d'inondations.
Des personnes avancent avec leurs biens dans les eaux de crue à Iversheim, près de Bad Muenstereifel, dans l'ouest de l'Allemagne, le 16 juillet 2021, à la suite de fortes pluies et d'inondations. AFP - INA FASSBENDER

Publicité

Plus « d'une centaine de morts, et plus d'un millier de disparus », rapporte le quotidien Bild, l'Allemagne est « en état de choc face aux intempéries », titre le quotidien suisse Le Temps qui, à l'instar de la presse mondiale du Global Times chinois au New York Times, affiche en Une des images de destruction, maisons éventrées, balayées par les inondations, empilement de voitures fracassées.

« C'est une catastrophe », titre le Suddeutsche Zeitung, « un carnage climatique », estime en Une La Repubblica. Pour la presse internationale, aucun doute, c'est un nouveau signe alarmant du « dérèglement climatique ». « Après la vague de chaleur meurtrière qui a frappé l'Ouest américain, le déluge qui s'est abattu sur l'Europe centrale fait craindre que le réchauffement climatique n'entraîne des phénomènes météo encore plus graves que prévu », expliquent ainsi des climatologues extrêmement inquiets dans le Guardian.

L'urgence climatique pourrait venir bousculer la campagne électorale allemande

Même si pour l'heure, « l'urgence est à l'action sur le terrain auprès des populations sinistrées », rappelle la presse allemande à l'instar du VolksStimme qui met en garde contre toute tentative de récupération « la situation ne se prête pas à une polémique apocalyptique sur toile de fond électorale ».

« Tous les responsables politiques ont remis leurs bottes », souligne de son côté le Suddeutsche Zeitung, à commencer par le favori des sondages « le conservateur Armin Laschet qui dirige la région de Rhénanie du Nord-Westphalie », l'une des plus touchées par les intempéries. La candidate verte Annalena Baerbock est également « rentrée de vacances ».

« Le dérèglement climatique vient de s'imposer dans la campagne », analyse de son côté le quotidien Suisse Le Temps qui note que cela intervient « alors que les Verts avaient reculé dans les sondages après plusieurs scandales imputés à leur candidate ». De son côté, Armin Laschet « a été critiqué pour sa politique énergique régionale en repoussant l'exploitation des mines de charbon et en limitant la construction d'éoliennes », fait encore remarquer Le Temps.

Le Liban s’enfonce dans la crise, après la démission du Premier ministre Hariri

Neuf mois tout juste après sa nomination, Saad Hariri renonce à former un gouvernement et jette l'éponge en faisant état de désaccords « insurmontables » avec le président Aoun, explique L'Orient-Le Jour pour qui « l'aggravation de la crise est inéluctable ». Le quotidien libanais dénonce avec force ce nouveau coup porté au Liban. Alors que « le pays s'effondre, que la banque du Liban n'est plus en mesure de financer l'achat de produits de première nécessité », les responsables politiques « vont s'adonner à leur sport favori, trouver leur candidat préféré pour gérer la crise économique sans bousculer leurs (propres) acquis ».

Sentiment de colère partagé par El Pais qui souligne que pendant ce temps, « le pays reste en chute libre, avec plus de la moitié de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté ». Le quotidien espagnol rappelle également que « l'Union européenne prépare de nouvelles sanctions contre certains dirigeants libanais ».

Poutine aurait comploté pour favoriser l'élection de Trump

C’est le scoop du Guardian qui affirme avoir pu consulter des « documents classés » qui suggèrent que le « président russe a personnellement autorisé une opération secrète de ses services d'espionnage pour soutenir un Donald Trump jugé mentalement instable » à la présidentielle de 2016. Objectif de Moscou : « créer de l'agitation sociale aux État-Unis et affaiblir ainsi la position de négociation du président américain », explique le Guardian qui met notamment avant la « publication pendant la campagne de milliers d'e-mails privés d'Hillary Clinton dans le but de nuire à la candidate démocrate ». Démenti du Kremlin qui parle de « mauvais roman ». « Fake news », tonne de son côté l'entourage de Donald Trump, rapporte encore le Guardian.

Le Covid continue à bousculer les JO de Tokyo

À une semaine de la cérémonie d'ouverture, alors que l'épidémie s'aggrave au Japon, les organisateurs des Jeux multiplient les mesures de prévention, quitte à bousculer toutes les règles du sport. Ainsi, rapporte l'Asahi Shimbun, les athlètes devront être masqués sur le podium et ils devront également « mettre eux-mêmes leur médaille autour du cou », médailles qui leur seront « apportées sur un plateau préalablement désinfecté », précise le quotidien japonais qui souligne que le CIO prévoit également de diffuser « un système sonore immersif » dans les stades vides de public..En clair des « bruits de foule enregistrés lors des précédents JO ». « Une manière de soutenir les athlètes », selon le CIO.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail