Vous m'en direz des nouvelles

Pauline Bayle et Jenna Thiam, comédie humaine sur un plateau

Audio 48:30
Pauline Bayle met en scène «Illusions perdues» d'après Honoré de Balzac au Théâtre de la Bastille à Paris.
Pauline Bayle met en scène «Illusions perdues» d'après Honoré de Balzac au Théâtre de la Bastille à Paris. © Simon Gosselin

Cinq jeune comédiens, une mise en scène épurée et l'œuvre colossale d'Honoré de Balzac. Voici les ingrédients de la fresque adaptée sur la scène du Théâtre de la Bastille par la toujours aussi prometteuse Pauline Bayle.

Publicité

Sur le plateau, trois comédiennes et deux comédiens, capables de changer de rôle et de genre en un tournemain. Pas de décor ou presque dans ce spectacle épuré. Mais, des mots qui comme autant de flèches dessinent avec clarté et intensité l’ascension et la chute d’un jeune poète, provincial mais ambitieux, dans le Paris des années 1820.

Écrivains, journalistes, éditeurs, actrices, le foisonnement culturel et intellectuel est incroyable. L'époque annonce la nôtre, à travers le culte de l’argent et du prestige social, la marchandisation de l’esprit, et l’ambition inextinguible qui façonne le monde, entre trahisons et renvois d’ascenseurs.

Après Homère, la metteuse en scène Pauline Bayle s’attaque à Honoré Balzac et à sa « Comédie Humaine ». Elle présente aujourd'hui avec Jenna Thiam qui incarne dans le spectacle le personnage principal, « Illusions perdues », à voir au Théâtre de la Bastille jusqu’au 16 octobre 2021.

Reportage : Le Zénith de Paris a accueilli son premier spectacle officiel ce week-end. Cette salle emblématique parisienne était fermée depuis le début de la crise sanitaire en 2019. Une réouverture pour le concert de Valsero, l’occasion pour le rappeur camerounais de retrouver la scène et le public qui devait, avant d’accéder à la salle, montrer patte blanche. Kpénahi Traoré était présente.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail