Accéder au contenu principal
Pollution

Des bactéries pour manger 50 km² de marée noire en Chine

Selon certains médias chinois, 1 500 tonnes de pétrole ont été déversées dans la mer, les plages de Dalian sont interdites aux touristes et les livraisons de pétrole brut n’ont pas pu être honorées.
Selon certains médias chinois, 1 500 tonnes de pétrole ont été déversées dans la mer, les plages de Dalian sont interdites aux touristes et les livraisons de pétrole brut n’ont pas pu être honorées. Reuters/Jiang He
Texte par : Nenad Tomic
3 mn

Le 16 juillet dernier, l'explosion d'un oléoduc au large du port de Dalian dans le nord-est de la Chine a provoqué une marée noire sur une cinquantaine de kilomètres carrés. Pour la première fois, les autorités chinoises ont eu recours à la biotechnologie pour résoudre le problème de pollution de l'environnement. Par ailleurs, des dizaines de navires de récupération de pétrole ainsi que des centaines de bateaux de pêche essaient de limiter les conséquences sur les côtes.

Publicité

Olivier Delon, spécialiste du pétrole, chercheur en micro-organismes qui agissent directement sur les molécules toxiques dans les hydrocarbures

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.