Chimie/ Biotechnologie

Naturel, synthétique, artificiel : le parfum de vanille dans tous ses états

Vanilla planifolia, la principale espèce d'orchidée utilisée pour produire la vanille, a besoin d'un climat tropical et de supports ombragés pour pousser.
Vanilla planifolia, la principale espèce d'orchidée utilisée pour produire la vanille, a besoin d'un climat tropical et de supports ombragés pour pousser. Domaine public/ Everglades National Park

Allergies, intolérances cutanées, maladies respiratoires … A l’heure où les composants chimiques volatils sont de plus en plus suspectés de jouer un rôle dans certaines pathologies, faut-il redouter pour autant quelque pollution lorsqu’on appuie sur le spray pour se parfumer ? « Non! », répondent les chimistes. Tout ce qui est « naturel » n’est pas toujours synonyme de « bon pour la santé », pas plus que ce qui est « chimique » n’est synonyme de « toxique » : le point avec Michaël Moisseeff, chercheur en biotechnologie végétale, qui s’appuie sur l’exemple de la vanille …

Publicité
Culture de la vanille avec troncs d'arbres comme supports sur l'île de la Réunion
Culture de la vanille avec troncs d'arbres comme supports sur l'île de la Réunion 2005 David Monniaux/ Licence de documentation libre GNU

Depuis des millénaires, l’Homme se parfume et parfume son environnement en ayant recours à des essences végétales et des extraits d'origine animale naturels. C'est à la fin du 19ème siècle, avec le développement de l'industrie pétro-chimique, que les parfums synthétiques ont fait leur apparition.

Actuellement, bien qu’elles aient toujours recours à une certaine quantité de matières premières aromatiques d'origine naturelle, toutes les grandes maisons de parfumeurs utilisent majoritairement des matières premières de synthèse pour la composition de leurs parfums.

Michaël Moisseeff s’appuie sur l’exemple de la vanille. Cette plante pousse naturellement en forêt et elle doit être pollinisée manuellement par l'homme dès lors qu’elle est cultivée. (voir vidéos Reportage Envoyé spécial). Le fruit de cette plante -une espèce d'orchidée- ressemble à des cosses de haricots verts. Ce dernier devient brun à maturation et dégage un parfum subtil suffisant, par exemple, à aromatiser du sucre enfermé dans un même bocal. On obtient alors du «sucre parfumé à la vanille naturelle». Grâce aux chimistes, qui ont su identifier la composition de la molécule odorante, ce parfum a pu être apprivoisé et copié.

Michaël Moisseeff, docteur en Biotechnologie

Matières premières de synthèse ...

L'alambic produit les huiles essentielles.
L'alambic produit les huiles essentielles. Dominique Raizon/ RFI

La notion de parfum renvoie le plus souvent à une composition olfactive particulière, fortement concentrée, proposée conditionnée, ancestralement obtenue par extraction ou distillation des arômes naturels de la plante. Avec le développement des biotechnologies, les chimistes sont parvenus à créer des matières premières de synthèse composées avec les mêmes structures que la molécule naturelle...

... Plus fiables que les ressources naturelles -car les récoltes sont soumises aux aléas des changements climatiques et varient à la fois selon les années et les régions- ces matières premières de synthèse reviennent moins chères et sont plus stables. A ce titre, elles sont plus intéressantes pour l'industrie cosmétique et alimentaire. Un intérêt qui s'exerce toutefois au détriment des filières de production puisque ces matières de "synthèse" ne nécessitent plus, par définition, de main d'oeuvre pour cultiver et récolter les plantes odoriférantes.

Faut-il donc considérer comme "dangereuses" ces matières premières de synthèse? Non, répond assurément le docteur en biotechnologie végétale, car la matière première de synthèse n'est autre qu'une copie à "l'identique nature". En revanche, souligne Michaël Moisseeff, si "toxicité" il y a c'est bel et bien dans l'atteinte aux filières qui font vivre des populations locales et pour lesquelles la culture de la vanille représentait une manne.

Michael Moisseeff dans son laboratoire
Michael Moisseeff dans son laboratoire Dominique Raizon/ RFI

Pour en savoir plus :

- La vanilla comme base de parfum

- IRD/ Vanilla

- Alerte : encore trop de neuro-toxiques dans les jouets !, par D.Raizon, RFI

- Flambée des prix sur la vanille, par Olivier Péguy, RFI

- Vanille malgache, des collecteurs se sentent floués, par Nilam Hiridjee, RFI

- Comment sauver la vanille naturelle ?, par Olivier Péguy, RFI

* Voir

- l'animation collège vidéo / cristallisation de la vanille

- Vidéo / Distillation, extraction et parfums de synthèse ... Comment fabrique-t-on un parfum ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail