Accéder au contenu principal
Biodiversité

Accord historique à Nagoya sur la protection des espèces

Delegações festejam acordo para a proteção da biodiversidade mundial selado em Nagoya.
Delegações festejam acordo para a proteção da biodiversidade mundial selado em Nagoya. REUTERS/Yuriko Nakao
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les représentants des 200 pays du Nord et du Sud ont adopté vendredi 29 octobre à Nagoya, dans le centre du Japon, un accord sans précédent visant à mieux protéger les espèces et les écosystèmes de la planète et à en partager plus équitablement les bénéfices.

Publicité

C'est à l'issue de difficiles et laborieuses négociations qui se sont prolongées tardivement le dernier jour de la conférence de Nagoya que les textes en débat ont été adoptés. La dixième conférence sur la diversité biologique se termine donc par un plein succès sur les principaux points en négociation.

A savoir : les 20 objectifs du plan stratégique de sauvegarde de la biodiversité pour la période 2011/2020 ont tous été adoptés. De même le protocole ABS sur l'accès et le partage des ressources, qui était au cœur du débat de cette 10e conférence, a été également adopté et concernera l'ensemble des molécules et leurs dérivés pour lesquelles ont été proposées une définition comme le demandaient les pays en développement.

Enfin sur la question du financement, il a été décidé d'augmenter l'aide aux pays en développement à l'horizon 2020, sans qu'un niveau de cette aide soit précisé par le texte, qui cependant met en place une stratégie de mobilisation des ressources. Le texte demande aux pays du Sud de faire pour 2015 une évaluation de leurs besoins financiers.

On peut dire qu'à Nagoya la biodiversité a fini par s'imposer.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.