Espace

Premiers pas virtuels d'astronautes russes sur Mars

La planète rouge simulée lors de l'expérience Mars-500
La planète rouge simulée lors de l'expérience Mars-500 ESA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Deux des six astronautes russes, européens et chinois, enfermés depuis huit mois dans une réplique de vaisseau spatial à Moscou, ont marché fictivement pour la première fois sur la planète Mars le 14 février 2011, dans le cadre d'un voyage simulé d'un an et demi. 

Publicité

« C'est une expérience enthousiasmante. C'est une bonne chose en vue d'un vrai voyage (vers la planète Mars) dans l'avenir », a déclaré Christer Fuglesang, chef du département scientifique de l'Agence spatiale européenne (ESA), qui a souligné combien la principale difficulté était de « passer un long moment confinés », ajoutant qu'il fallait « être créatifs ».

« Nous consacrons nos premiers pas dans l'espace au premier cosmonaute de l'histoire, Iouri Gagarine », a déclaré Alexandre Smolevski dans un message depuis "Mars". « C'est très utile parce qu'il faut faire des simulations avant de vrais vols. Cette expérience a pour but d'apprendre et pas de s'amuser », a-t-il poursuivi.

L'IBMP et l'Agence spatiale européenne, co-organisateurs de l'expérience, veulent étudier les effets sur les hommes de l'isolement, de l'absence de lumière du jour et d'air frais, ainsi que la restriction des contacts humains à subir par les astronautes qui iront un jour sur Mars, même si aucune expédition de ce type n'est prévue avant 20 ou 30 ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail