Accéder au contenu principal
Santé/ Environnement

Au Japon, la pollution nucléaire n'épargnera pas la chaîne alimentaire

L'eau radioactive inquiète l'industrie de la pêche.
L'eau radioactive inquiète l'industrie de la pêche. REUTERS/
Texte par : Michèle Diaz
6 mn

Le niveau 7, degré maximal sur l’échelle des événements nucléaires, signifie un rejet majeur de matières radioactives avec d’importants effets sur la santé et l’environnement. Ainsi, les experts de l’IRSN s’intéressent à l’impact de la catastrophe nucléaire sur la chaîne alimentaire au Japon.

Publicité

Pr Patrick Gourmelon, directeur de la protection de l’homme à l’IRSN

Marion Wagner fait le point sur la radioactivité trouvée dans la chaîne alimentaire

Les produits les plus immédiatement sensibles aux retombées radioactives sont les légumes à feuilles mais également le lait, du fait que la vache broute de l'herbe contaminée.

Didier Champion

Pour en savoir plus :

Site de l'Institut de radio protection et de sûreté nucléaire

L’IRSN publie une estimation des doses reçues par irradiation externe due aux dépôts radioactifs provoqués par l’accident de la centrale de Fukushima-Daiichi

 

La carte est disponible en HD sur un serveur ftp

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.