Accéder au contenu principal
Japon/ Centrale nucléaire de Fukushima

Fukushima : le pompage de l'eau radioactive a commencé

Des tanks de stockage pour l 'eau hautement contaminée sont installés près du réacteur n°4 de la centrale de Fukushima en avril 2011.
Des tanks de stockage pour l 'eau hautement contaminée sont installés près du réacteur n°4 de la centrale de Fukushima en avril 2011. Reuters/Tepco
Texte par : RFI Suivre
4 mn

L'opérateur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima a commencé ce 19 avril 2011 le pompage de quelque 10 000 tonnes d'eau très radioactive au réacteur 2, qui entravent le travail des ouvriers. Une opération de pompage et de transvasement qui, selon le porte-parole de l'Agence de sûreté nucléaire japonaise, Hidehiko Nishiyama,devaient durer 26 jours.

Publicité

L'installation va permettre de traiter des quantités d'eau de l'ordre de 50 mètres cubes par heure, soit quelque 1200 m3 par jour ...

Jean-Christophe Pirou

Sur les 60 000 tonnes d'eau ayant inondé le rez-de-chaussée de la salle des machines du réacteur 2, il y aurait à l'heure actuelle quelque 25 000 tonnes d'eau contaminée très radioactive. Le taux de radioactivité élevé empêche les ouvriers de Tepco -propriétaire et opérateur de la centrale- de travailler pour réparer les circuits de refroidissement du réacteur 2 (où la température doit être inférieure à 100T°C).

Le pompage de quelque 10 000 tonnes d'eau a commencé ce jour et ces eaux contaminées seront transvasées dans une installation de traitement des déchets d'une capacité de 30 000 tonnes.

Inondation des salles des machines de trois des six réacteurs

Depuis le séisme et le tsunami géant du 11 mars 2011 qui ont interrompu les systèmes de refroidissement des réacteurs de Fukushima Daiichi (N°1), des centaines de milliers de tonnes d'eau de mer, puis d'eau douce, ont été utilisées pour refroidir les réacteurs et empêcher la fusion du combustible nucléaire. Elles ont inondé les salles des machines de trois des six réacteurs de la centrale, ainsi que des canalisations et des galeries souterraines.

Il y a une semaine déjà, Tepco  avait tenté de vider une galerie technique souterraine reliée au réacteur 2 en extrayant 700 tonnes d'eau radioactive. Mais au bout de quelques jours, Tepco avait constaté que le niveau d'eau dans la galerie ne baissait pas, en raison des fuites provenant de l'arrosage régulier des réacteurs.

Situation des bâtiments de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon après le séisme du 11 mars 2011.
Situation des bâtiments de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon après le séisme du 11 mars 2011. Irsn

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.