Santé

L'échange de lait maternel sur internet inquiète l'Afssaps

Domaine public/Usda

un système d'échange de lait maternel alerte les autorités sanitaires françaises. L'Afssaps met en garde sur les risques que cela peut faire encourir au nourrisson. Non seulement le bébé est exposé à des risques de transmission d'agents infectieux, mais les conditions mêmes de transport et de stockage du lait n'étant pas strictement contrôlés, le lait peut être dégradé.

Publicité

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé s'est émue à la découverte d'un réseau international d'échange de lait maternel sur internet, baptisé The Human Milk for Human Babies Global Network. Ce réseau social met en effet en contact via Facebook, des mères souhaitant « offrir leur lait à celles qui ne parviennent pas à allaiter suffisamment leur enfant ».

Mais, explique l'Afssaps : « Aucun contrôle microbiologique ni sérologique n'est exercé à priori sur la donneuse lorsque le don est effectué en dehors des lactariums. Le lait présente un risque pour l'enfant. Les bactéries en cause peuvent provoquer des septicémies et des méningites chez le nouveau-né si elles sont ingérées en quantité importante dans le lait maternel. Des virus, transmissibles par le lait maternel peuvent être présents. Les plus fréquents étant le VIH, le virus T-lymphotrophique, les virus des hépatites et celui de la rubéole ».

En outre, les conditions de transport et de conservation du lait échangé directement entre mères, via ces réseaux, n'étant pas encadrées, le lait peut être dégradé et devenir un véritable "nid à bactéries".

L'Afssaps précise que « seul le réseau des lactariums et les produits qui en sont issus font l'objet de contrôles actifs » par l'Agence.

Pour avis : une récente étude américaine a montré que sur 1.091 donneuses, candidates bénévoles au don de lait, 3,3% étaient positives aux tests sanguins pratiqués (syphilis, hépatites B et C, HTLV et VIH).

Pour en savoir plus :

Site de l'Afssaps

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail