Accéder au contenu principal
Alimentation / Santé

L’obésité grimpe dans les pays développés en temps de crise

L'indice de masse corporelle (IMC) est le rapport entre la taille et le poids, un indice supérieur à 30 étant considéré comme un signe d'obésité chez l'adulte.
L'indice de masse corporelle (IMC) est le rapport entre la taille et le poids, un indice supérieur à 30 étant considéré comme un signe d'obésité chez l'adulte. Getty/Rick Elkins
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les habitants des pays développés pèsent plus lourd après qu'avant la crise de 2008. C'est ce que révèle un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui regroupe 34 pays. Les personnes touchées par la crise ont un risque de devenir obèses supérieur de 20% à celles qui en sont épargnées. Principale responsable : la réduction du budget alimentation des familles. 

Publicité

Quand le budget nourriture d'une personne diminue, elle prend du poids. A priori, cela semble un peu paradoxal, mais rien d'anormal pour Franco Sassi, expert santé de l'OCDE qui a participé au rapport : « Les consommateurs économisent de l’argent en substituant différents types d’aliments. Par exemple, ils réduisent la consommation de fruits et légumes frais et augmentent celle d’aliments transformés qui sont plus riches en sucre et en graisse », explique l’économiste.

En temps de crise, on mange donc moins, mais plus mal. Conséquence : alors que la progression de l'obésité ralentissait dans les pays développés, elle est repartie à la hausse depuis 2008. Autre facteur possible : la nourriture grasse fait du bien au moral. « Les consommateurs ont réduit leurs achats de produits alimentaires dans l’ensemble, et ils ont choisi de consommer des aliments avec plus de saveurs, avec plus de sucre », ajoute Franco Sassi

Aux Etats-Unis, par exemple, le rapport révèle qu'en 2008, une augmentation de 1% du taux de chômage se traduisait par une baisse de 6% des ventes de fruits et légumes. Pourtant, les plats préparés sont généralement plus chers que les produits frais.

→ A (RE) LIRE : Les pays en développement touchés de plein fouet par l’épidémie d’obésité

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.