Accéder au contenu principal
France

Les bizarreries du changement d'heure

L'horloger-pendulier Antoine Walter remonte l'horloge de l'Hôtel de ville de Paris
L'horloger-pendulier Antoine Walter remonte l'horloge de l'Hôtel de ville de Paris SF
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est une rengaine qui revient deux fois par an : faut-il avancer ou reculer sa montre ? Dans la nuit de samedi à dimanche, c'est le passage à l'heure d'hiver. A 3h, il est en fait 2h. Il faut donc reculer sa montre et profiter d'une heure de sommeil en plus. Un repos supplémentaire bien nécessaire si on regarde un peu plus près comment le changement d'heure fonctionne dans le monde. Et il y a de quoi attraper un bon mal de crâne.

Publicité

Au départ, pour dire l'heure, c'était simple, regarder le soleil suffisait. Ce qui menait à des situations où quand il était 12h à Paris, il était 12h19 à Nice, et 11h42 à Brest.

C'est en 1891 que l'industrialisation et le développement du chemin de fer ont poussé à adopter une heure centralisée. Et c'est au début du 20e siècle que le temps universel coordonné (TU) voit le jour et divise le monde en 24 fuseaux horaires.

Mais dans les faits, les choses sont bien plus compliquées que ça. Prenons la ligne internationale de changement de date, par exemple entre les fuseaux +12 et - 12 en plein milieu du Pacifique. On y trouve notamment les îles Kiribati qui s'étendent des deux côtés de la ligne. Elles sont donc passées du côté ouest, mais pour cela, il a fallu créer deux nouveaux fuseaux + 13 et + 14.

Ainsi, quand il est 1h du matin le mercredi aux îles Kiribati, à Londres il est 11h du matin le mardi, et minuit le lundi soir dans les îles Midway.

Ajoutez à cela les deux changements d'heure annuels : en Australie par exemple, les régions sont libres de les appliquer ou non et les trois fuseaux horaires habituels sont alors au nombre de cinq. Certains ne sont même pas calés sur l'heure pile, mais sur la demi-heure.

Il n'y a donc pas 24 fuseaux horaires, mais 37 utilisés toute l'année et même 43 avec les changements d'heure.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.