Accéder au contenu principal
France / Espace

La France va lancer deux nouveaux satellites de télécoms pour l’armée

Le nouveau système offrira une sécurité plus forte contre le brouillage, mais également contre les risques de prise de contrôle des véhicules par un ennemi.
Le nouveau système offrira une sécurité plus forte contre le brouillage, mais également contre les risques de prise de contrôle des véhicules par un ennemi. ©Thales Alenia Space
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'information a été révélée par le journal en ligne La Tribune. Le ministère de la Défense vient de donner son feu vert au lancement de deux nouveaux satellites de télécommunications destinés aux armées. Coût du programme : 3,8 milliards d'euros sur 17 ans.

Publicité

Le programme s'appelle COMSAT NG, pour Communication par satellite nouvelle génération. En fait, il s'agit du futur remplaçant du système Syracuse bien connu des militaires et qui leur permet de téléphoner par satellite de presque partout sur la planète. Des communications vitales pour les soldats déployés en opérations extérieures, mais aussi pour la transmission de messages liés à la dissuasion nucléaire.

Compte tenu des menaces, le nouveau satellite sera en principe protégé contre les agressions informatiques ou contre le brouillage. Une première tranche d’un milliard d'euros sera consacrée à la construction des deux satellites, dont la fabrication a été confiée aux entreprises Thales et Airbus.

Afin de réduire les coûts pour la Défense, un partenariat public privé a été mis en place autorisant ces industriels à utiliser le satellite et à revendre des services aux civils quand les militaires n'en auront pas besoin.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.