Accéder au contenu principal
Espace

Elon Musk présente son plan pour coloniser Mars

Le président de SpaceX, Elon Musk, a dévoilé son projet dans une vidéo futuriste.
Le président de SpaceX, Elon Musk, a dévoilé son projet dans une vidéo futuriste. REUTERS
Texte par : RFI Suivre
3 mn

A l’occasion du 67e Congrès international d’astronautique à Guadalajara (Mexique), Elon Musk, le patron de SpaceX, a dévoilé ce mardi 27 septembre ses plans pour une mission martienne.

Publicité

Comme une rock star, il a été accueilli par un tonnerre d’applaudissements. Elon Musk, le président de SpaceX, a présenté ce mardi dans une vidéo futuriste son projet martien : un transport interplanétaire avec des fusées réutilisables, une usine produisant du carburant sur Mars et un millier de vaisseaux en orbite, capables de transporter chacun 100 passagers.

Chaque vaisseau sera équipé d’un restaurant, de cabines, de jeux adaptés à l’absence de gravité et de films. « Il faut que ce soit fun et excitant », a expliqué Elon Musk qui compte peu à peu ramener le prix du billet à 100 000 dollars afin que ce soit abordable « à presque tous ceux qui veulent y aller ». Une puissante fusée sera également nécessaire pour délivrer des millions de tonnes de matériel et d’approvisionnement.

On se demande alors s’il ne s’agit pas de science-fiction et si l’homme n’est pas complètement fou. Mais Elon Musk a déjà fait ses preuves. SpaceX travaille aujourd’hui avec la NASA. Malgré un incident de son lanceur Falcon 9 lors d’un essai au sol le 1er septembre dernier, 15 mois après l’explosion d’une de ses fusées au décollage, elle est la seule compagnie à maîtriser le retour sur Terre du premier étage de ses fusées pour ensuite les réutiliser. SpaceX est aujourd’hui le deuxième acteur des lanceurs de satellite, derrière Ariane Espace.

→ (RE)LIRE : SpaceX, un jeune OVNI dans le domaine spatial

SpaceX projette d’envoyer vers Mars sa capsule inhabitée Dragon en 2018. Un vol habité pourrait alors être envisagé en 2024, attendu sur la planète rouge l’année suivante.

On retiendra donc de cette conférence très attendue dans le milieu qu’Elon Musk a un rêve – aller sur Mars – et qu’il se donne les moyens de les réaliser. Y parviendra-t-il ? C’est une autre question. Mais dans un milieu où l’on ne rêve plus beaucoup depuis la fin du programme lunaire Apollo et depuis que les navettes spatiales ont arrêté de voler, le milliardaire américain fait preuve d’un enthousiasme rafraîchissant.

→ A la conquête de la Lune, un web documentaire de FRANCE 24 et RFI

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.