Espace

L'astronaute Thomas Pesquet sort dans l'espace, RFI vous fait vivre l'évènement

Thomas Pesquet (en bas) et l'Américain Shane Kimbrough (en haut) lors de leur dernière sortie extravéhiculaire.
Thomas Pesquet (en bas) et l'Américain Shane Kimbrough (en haut) lors de leur dernière sortie extravéhiculaire. Lizabeth MENZIES / NASA TV / AFP

Ce vendredi 24 mars, à 12 TU, l'astronaute français Thomas Pesquet, en mission à bord de l’ISS depuis novembre, effectue avec l’Américain Shane Kimbrough une sortie dans l’espace : 6h30 de travail sont prévues dans le vide spatial, afin d’entretenir la station. Un évènement voir ou revoir sur les pages Twitter et Facebook de RFI.

Publicité

Ce vendredi, c'est la deuxième sortie dans l'espace de l’astronaute française Thomas Pesquet. RFI vous fait vivre en direct cet évènement sur sa page Facebook. Simon Rozé et Kévin Poireault commentent en temps réel les images retransmises par la Nasa et répondent à toutes les questions que peuvent se poser les internautes sur cet évènement rare, technique et très dangereux.

Car, dans l'espace, les températures varient de -100 à + 150 degrés, avec le vide tout autour et le sol 400 kilomètres plus bas. Un environnement hostile qui contraint les astronautes à porter un scaphandre de 200 kilos pour pouvoir survivre. Même si la gravité ne fait pas ressentir ses effets, il faut tout de même pouvoir se mouvoir avec une telle armure. Pendant les 6 heures et demie de cette activité extrêmement physique, les astronautes perdent en général entre 4 et 5 kilos.

Mais surtout, une sortie dans l'espace est très technique, si extrême que les astronautes essaient d'en faire le moins souvent possible. Il n’y a pas une seconde à perdre. Chaque geste a été répété des dizaines de fois pour qu'il devienne un réflexe et que les astronautes ne perdent pas un seul instant leur concentration une fois dans le vide spatial.

Il y a donc très peu d'occasion pour eux de profiter de l'incroyable spectacle. Seule la fine couche de verre de leur casque les sépare de la beauté de la Terre vue de l'espace. Et il n'est pas rare que des astronautes en sortie n'aient pas eu le temps d'y jeter un seul coup d'œil.

► La page Facebook de RFI

Thomas Pesquet inspecte le module de commande et d'affichage de son scaphandre avant sa sortie dans l'espace.
Thomas Pesquet inspecte le module de commande et d'affichage de son scaphandre avant sa sortie dans l'espace. Credits: ESA/NASA

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail