Accéder au contenu principal
SCIENCES

Près d’un million d’espèces pourraient disparaître de la Terre, s'alarme l’ONU

La population des insects est très menacée par la disparition des espèces sur terre. Ici, des fourmis coupe-feuille (photo d'illustration)
La population des insects est très menacée par la disparition des espèces sur terre. Ici, des fourmis coupe-feuille (photo d'illustration) Thomas BOCHYNEK / Northwestern University / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Jusqu’à un million d’espèces pourraient être menacées d’extinction, selon la projection alarmante faite par les experts de l’ONU sur la biodiversité dans un projet de rapport. Ces experts seront réunis à Paris du 29 avril au 4 mai pour adopter cette évaluation mondiale des écosystèmes.

Publicité

Environ huit millions d’espèces estimées peuplent notre planète et jusqu’à 1/8 de ce chiffre pourrait disparaître de la surface de la Terre dans les prochaines décennies : soit un million d’espèces.

En cause, tout d’abord l’urbanisation, l’exploitation des terres et des ressources, la pêche et la chasse. Viennent ensuite la pollution, les recours aux pesticides et le réchauffement climatique. L’impact de celui-ci est jugé cependant moins important que les autres causes.

Pour obtenir ces sombres prévisions, qui restent des estimations, les chercheurs de l’ONU ont croisé de nombreuses études et travaillé sur les espèces déjà bien étudiées, comme les vertébrés. Les insectes font actuellement l’objet d’autres travaux qui révèlent que 40% de leur population est en déclin.

Ces chiffres seront présentés et discutés du 29 avril au 4 mai à Paris, lors de la session qui durera une semaine et qui réunira les scientifiques et les décideurs politiques. Il s’agira pour les premiers de convaincre les seconds de l’urgence de la situation. Ils veulent les inciter à prendre des mesures concrètes pour limiter au maximum cette disparition des espèces.

Certains comparent déjà ce phénomène de disparition aux cinq grandes extinctions de masse que notre planète a vécues au cours de son passé agité.

► À lire aussi : [Infographie] Réchauffement climatique: 40 ans de mobilisation internationale

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.