Accéder au contenu principal

Coronavirus: état des lieux de la pandémie dans le monde le 16 mars 2020

Un policier allemand faisant des contrôles à la frontière germano-suisse. Ces contrôles ont été rétablis ce lundi 16 mars par les autorités allemandes.
Un policier allemand faisant des contrôles à la frontière germano-suisse. Ces contrôles ont été rétablis ce lundi 16 mars par les autorités allemandes. REUTERS/Arnd Wiegmann
Texte par : RFI Suivre
11 mn

Plus de 169 710 cas d'infection et 6 640 morts sont dénombrés lundi dans 142 pays alors que l’OMS annonce qu’il y a officiellement plus de cas dans le monde qu’en Chine. Emmanuel Macron s’adressera aux Français dans la soirée alors que ces derniers s’attendent à des mesures de confinement.

Publicité

Emmanuel Macron s'est adressé de nouveau aux Français lundi à 20H00. Il annonce que le second tour des élections municipales est reporté. Les déplacements non essentiels seront interdits dès mardi midi. Les réformes en cours sont toutes suspendues et l'armée est mobilisée pour notamment mettre en place un hopital de campagne en Alsace. Il annonce aussi que l'Union Européenne ferme toutes ses frontières avec l'extérieur pendant 30 jours.

Les contaminations au coronavirus Covid-19 progressent de 1 210 cas et 21 décès en 24 heures, portant le total respectivement à 148 décès et 6 633 cas depuis le début de l'épidémie en France selon Santé publique France.

Les députés LR Guy Teissier et LREM Sylvie Charrière ont annoncé dimanche 15 et lundi 16 mars être atteints par le coronavirus, qui touche fortement l'Assemblée nationale, où la date de reprise des travaux est incertaine et suspendue aux annonces de l'exécutif. Une quinzaine de députés sont contaminés à ce stade, mais ce chiffre pourrait être sous-estimé, car il ne s'agit que des parlementaires qui ont effectué les tests de dépistage.

Dans le même temps, les 59 chefs de service de l'hôpital de Paris-Saclay ont décidé de « geler » leur démission administrative « jusqu'à l'extinction de l'épidémie » du coronavirus Covid-19.

Le monde se cherche une réponse globale

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte, dont le pays est le plus sévèrement frappé en Europe, a appelé à « une coordination européenne » dans la santé et l'économie. Mardi 17 mars se déroulera une réunion extraordinaire des 27 dirigeants de l'Union européenne. En attendant, à l'intérieur même de l'UE, de nombreux pays cherchent à se protéger en s'isolant toujours plus et la Commission européenne propose de restreindre les « voyages non-essentiels » vers l'Union européenne.

► Lire aussi : Europe: les pays musclent leurs réponses à l’épidémie de coronavirus

Un sommet extraordinaire du G7, regroupant sept pays industrialisés, actuellement présidé par les États-Unis s’est déroulé dans la journée de lundi 16 mars. Le G7 plaide pour une coordination sur la gestion des frontières tout en évoquant une « tragédie humaine ». Les différents chefs d’État se disent prêts à faire « tout ce qui est nécessaire » pour restaurer la croissance. La fermeture de nombreux commerces et le ralentissement des transports imposés par la pandémie pourrait selon certains économistes déboucher sur une récession, de l'aveu même de Donald Trump. Les ministres des finances du G7 feront désormais un point commun hebdomadaire pour coordonner leur action

Les dirigeants des sept pays les plus industrialisés soulignent ainsi l’urgence d’agir de manière concertée : ils se sont mis d’accord pour partager leurs données épidémiologiques et scientifiques afin de lutter ensemble contre la propagation du virus. Le président américain, habituellement plutôt hostile au multilatéralisme, a souligné le sens du collectif déployé par les dirigeants du G7.

Face à la « crise sanitaire mondiale majeure de notre époque », l'OMS appelle à effectuer « un test pour chaque cas suspect » de coronavirus, a annoncé ce lundi à Genève l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il y a désormais « plus de cas et de décès dans le reste du monde qu'en Chine », a ajouté ensuite le chef de l'organisation lors d'une conférence de presse.

Une Europe refermée

Ce lundi soir, l'Italie décompte 2 158 morts avec nouveaux 349 décès. 1 420 de ces décès ont lieu dans la Lombardie. La contagion ne donne pas de signe de ralentissement, puisque les autorités sanitaires ont détecté 3 200 cas positifs supplémentaires.

►À lire aussi : Europe : les pays musclent leurs réponses à l’épidémie de coronavirus

L'épidémie de coronavirus a continué sa progression aussi dans une Espagne à l'arrêt avec près de 1 500 nouveaux cas en 24 heures. Le gouvernement a prévenu que le confinement de 46 millions d'habitants risquait de durer et a ensuite annoncé que le pays fermait ses frontières terrestres. Le Portugal annonce de son côté que le pays enregistrait son premier décès lié au coronavirus.

Pour tenter d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus, l’Allemagne a d’abord décidé d'effectuer depuis 8h locales des contrôles à ses frontières terrestres. Puis ce sont les aires de jeu et magasins « non essentiels » qui ont dû fermer alors que les rassemblements dans les lieux de culte sont interdits. Le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier appelle ces concitoyens à rester chez eux. Au total, entre dimanche et lundi, 1 174 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés, portant le nombre total de contaminations à 6 012, selon les chiffres de l'institut d'épidémiologie Robert-Koch.

L’Autriche a déjà pris des mesures drastiques pour freiner la propagation du coronavirus, interdisant notamment les rassemblements de plus de 5 personnes et limitant les déplacements au strict nécessaire. Une nouvelle mesure entre en vigueur à partir de ce mardi (17 mars) : tous les bars, les cafés et les restaurants du pays doivent fermer. Une mesure jugée nécessaire mais qui inquiètent les professionnels.

C’est un problème car le loyer ici est très élevé, 1200 euros, et puis il y a tous les autres frais ! J’ai une petite entreprise, je ne gagne pas assez pour pouvoir me le permettre. C’est vraiment difficile.

Une mesure jugée nécessaire mais qui inquiètent les professionnels

En Suisse, le canton de Genève, qui héberge de nombreuses organisations internationales dont le siège européen de l'ONU, a proclamé l'état d'urgence ce  lundi face à la pandémie du coronavirus, interdisant tous les rassemblements de plus de cinq personnes. En Russie, la ville de Moscou a annoncé la fermeture à compter du 21 mars de toutes les écoles et va limiter drastiquement dès mardi 17 mars la plupart des activités publiques en raison de la pandémie de coronavirus. Tandis qu’en Ukraine, les autorités ont annoncé ce lundi de nouvelles mesures de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, avec la fermeture des espaces publics Kiev.

►À lire aussi : Coronavirus : Moscou ferme encore une frontière, veut éviter des mesures « plus drastiques »

Premiers cas en Tanzanie, Somalie et au Groenland

La Tanzanie et la Somalie ont enregistré ce lundi 15 mars leur premier cas de coronavirus tandis que leurs voisins d'Afrique de l'Est prenaient de nouvelles mesures de fermeture des frontières ou des écoles face à la progression du nombre de cas dans la région. Les autorités groenlandaises ont annoncé aussi ce lundi avoir détecté un premier cas du nouveau coronavirus au Groenland, immense territoire autonome danois dans l'Arctique. Le patient infecté vit dans la capitale Nuuk, et a été placé à l'isolement à son domicile, ont-elles précisé.

Au Maroc, les autorités ont annoncé ce lundi de nouvelles mesures drastiques pour contenir la propagation du nouveau coronavirus, avec la fermeture « jusqu'à nouvel ordre » des cafés, restaurants, salles de théâtre et de cinéma, mais aussi des mosquées. De son côté, l'Algérie a décidé de suspendre à partir de ce jeudi 19 mars toutes ses liaisons avec l'ensemble des pays européens, a annoncé son Premier ministre Abdelaziz Djerad.

L'Inde annonce fermer au public tous ses musées et monuments, dont le fameux palais du Taj Mahal, à partir de mardi 17 mars, selon le ministre du Tourisme Prahlad Patel.

Aux États-Unis, Donald Trump appelle les Américains à éviter les rassemblements de plus de 10 personnes. Après New York, Los Angeles a ordonné la fermeture des bars, restaurants et boîtes de nuit, sauf pour la vente à emporter. Le gouverneur de l'État américain du New Jersey impose un couvre-feu. À Las Vegas, le groupe MGM Resorts ferme 13 casinos et hôtels. Dans le même temps, un premier essai clinique pour un vaccin contre le coronavirus est annoncé à Seattle.

Les Canadiens sont invités à « rester chez eux » par le Premier ministre Justin Trudeau. Le Canada va fermer ses frontières « aux personnes qui ne sont pas des citoyens (canadiens) et à ceux qui ne sont pas résidents permanents au Canada », à l'exception des citoyens américains, continuait ce lundi le Premier ministre Justin Trudeau.

Un nouveau foyer de contamination lié à une Église est apparu en Corée du Sud : un tiers des 135 fidèles de l'Église de Grace River Church de Seongnam, près de Séoul, a été testé positif au Covid-19.

Les bourses s’écroulent à nouveau

La Réserve fédérale américaine (Fed) a abaissé ses taux d'intérêt à zéro dimanche, tout en participant à une action mondiale concertée des banques centrales pour s'assurer que le monde ne manquera pas de liquidités. Les bourses ont néanmoins rechutées ce lundi en Asie-Pacifique puis en Europe.

Les compagnies aériennes américaines, en grandes difficultés, ont demandé lundi aux autorités gouvernementales des aides d'un montant d'au moins 50 milliards de dollars pour faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus.

La Chine a annoncé le premier recul de sa production industrielle en près de 30 ans et un effondrement des ventes de détail. L'Union européenne anticipe une récession sur 2020.

La Banque centrale nigériane (CBN) a annoncé lundi la création d'un fond de soutien à l'économie du pays le plus peuplé d'Afrique, durement impactée par les effets du coronavirus, ainsi que d'autres mesures de soutien au secteur de la santé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.