Accéder au contenu principal
Priorité Santé

Diabète et Covid-19 : programme de prévention au Mali et au Burkina

Le coronavirus peut faire encourir certains risques supplémentaires aux personnes diabétiques.
Le coronavirus peut faire encourir certains risques supplémentaires aux personnes diabétiques. RFI

Cette semaine, nous allons parler des vulnérabilités particulières face au Covid-19 avec Stéphane Besançon, nutrionniste et directeur de l'ONG Santé Diabète à Bamako au Mali. 

Publicité

Sait-on aujourd'hui s'il y a plus de risques ou non pour les diabétiques face aux Covid-19 ? 

Il est important de rappeler que toutes les études concordent pour dire que les personnes atteintes de diabète n’ont pas plus de risques de contracter le coronavirus. Il donc important de ne pas inquiéter tous les patients. En revanche, on sait, aujourd’hui, que les personnes atteintes de diabète sont des personnes à risque lorsqu’elles sont infectées. Les différentes recommandations internationales définissent que les patients à risque sont les patients atteints par un diabète insulino-dépendant non équilibré ou présentant des complications de leurs diabètes ou enfin des comorbidités comme l’obésité par exemple. En Afrique, il y a une inquiétude un peu plus forte pour les personnes atteintes de diabète car elles présentent des diabètes moins bien équilibrés avec très souvent d’autres comorbidités associées comme l’obésité ou encore l’hypertension artérielle.

Des programmes de prévention se mettent en place. Chez vous, au sein de l’ONG Santé Diabète, vous allez intervenir au Mali et aussi au Burkina Faso. À quoi va ressembler ce programme destiné aux personnes atteintes de diabète ?

La première chose c’est une information massive de plus de 2 500 personnes atteintes de diabète. Cette information va passer par une campagne SMS ciblant spécifiquement ces patients. En parallèle, nous allons réaliser une campagne de prévention dans les médias pour toucher un plus grand nombre de patients. Le message sera clair : "si vous êtes atteint de diabète, il y a un risque en cas d’infection. Il faut donc bien prendre en charge son diabète."

Ceci passera par des conseils simples visant le respecter de toutes les mesures barrières pour éviter l’infection et des conseils plus spécifiques concernant leur diabète :

  • Il est très important de très bien suivre son diabète pour le rééquilibrer au mieux ;
  • Il faut toujours avoir une réserve suffisante de médicaments pour traiter son diabète ;
  • Il faut toujours avoir son matériel de surveillance pour suivre son taux de sucre dans le sang que l’on appelle la glycémie ;
  • Il faut garder un contact rapproché par téléphone avec son médecin diabétologue pour renforcer la surveillance du diabète et éviter les complications.

En parallèle, nous allons réaliser dans le cadre d’un partenariat avec MSF des dons de masques pour tous les patients atteints de diabète

Vos objectifs sont donc de faciliter la téléconsultation pour les personnes atteintes de diabète et essayer de sécuriser l’accès aux traitements des patients ?

Oui, tout à fait. Dans les deux pays, nous allons mettre à disposition des patients diabétiques qui le souhaitent des plateformes d’échanges WhatsApp avec des médecins spécialistes diabétologues ou endocrinologues pour réaliser des téléconsultations permettant d’accentuer la prévention, de mieux suivre l’évolution de la maladie chronique, tout en évitant de se déplacer dans les structures de santé. Ce suivi permettra aussi de mieux gérer la période du Ramadan pour les personnes atteintes de diabète dans ce contexte épidémique.

En parallèle avec les partenaires internationaux et les ministères de la santé des deux pays, nous allons sécuriser les stocks d’insuline pour être sûr que les pays ne connaissent pas de rupture.

Comment les patients du Mali et du Burkina Faso peuvent avoir accès à ces prestations ?

Il est important de noter que tout ceci sera bien sûr totalement gratuit pour les patients. Pour s’inscrire, ils auront deux choix soit par internet soit par téléphone. Ils pourront s’inscrire par email en en écrivant à l’adresse  : covid19@santediabete.org .

Ils pourront aussi s’inscrire en envoyant un SMS ou en appelant les numéros de téléphone suivant :

Pour le Mali : +223 71 43 66 51

Pour le Burkina Faso : +226 79 07 66 60

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.