Accéder au contenu principal

Coronavirus: devant l'Assemblée nationale, Didier Raoult fustige les «méthodologistes»

Le professeur Didier Raoult, lors de son audition devant l'Assemblée nationale, le 24 juin 2020.
Le professeur Didier Raoult, lors de son audition devant l'Assemblée nationale, le 24 juin 2020. Thomas COEX / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le professeur Didier Raoult a été entendu ce mercredi 24 juin par la commission d'enquête sur le coronavirus de l'Assemblée nationale. 

Publicité

Didier Raoult l'a répété à plusieurs reprises : il s'oppose à ce qu'il appelle « les méthodologistes », les partisans de la médecine basée sur la preuve, c'est-à-dire la recherche médicale telle qu'elle est pratiquée depuis plus de 100 ans. C'est sur ce thème que s'est tenu l'échange le plus intéressant lors de ses trois heures d'audition devant la commission d'enquête parlementaire.

Interrogé sur son refus de mener un essai clinique étudiant les effets de sa bithérapie selon les protocoles actuels – les essais randomisés –, Didier Raoult a simplement répondu qu'ils ne le convainquaient pas. De ce désaccord épistémologique découle tout le reste. Tant pis si les études qu'il a publiées depuis le début de la pandémie sont très loin de convaincre la communauté scientifique internationale, Didier Raoult ne fait pas de la science dans le même cadre.

Même raisonnement sur la gestion de la crise en France. Selon le directeur de l'IHU Méditerranée Infection, à Marseille, des méthodologistes étaient aux manettes. Dès lors, leurs décisions ne trouvent pas grâce à ses yeux. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il explique avoir quitté un conseil scientifique miné, selon lui, par les conflits d'intérêts.

Un point devrait cependant faire l'unanimité : la question du dépistage. Son institut a testé massivement et très tôt alors que le reste du pays était en pénurie. Mais pour le reste, Didier Raoult a continué à se poser seul face au reste du monde scientifique et médical. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.