Accéder au contenu principal

Environnement: des milliers d'espèces rares menacées par le changement climatique

Des kangourous photographiés en 2008 près de Canberra, en Australie.
Des kangourous photographiés en 2008 près de Canberra, en Australie. Mark Graham/AP Photo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce sont des espèces rares et elles sont en danger : c'est ce que montre une étude publiée jeudi 8 octobre dans la revue scientifique Nature Communications. Un drame écologique en cours qui pourrait aussi mettre en péril notre planète.

Publicité

Ouistiti à tête jaune du Brésil, kangourou arboricole du Queensland australien, ou encore perroquet non volant... Ce sont quelques-unes des plus de 4 500 espèces de mammifères terrestres et un peu moins d'une dizaine de milliers d'oiseaux qui seraient les plus menacés par le changement climatique et l'influence humaine. Une étude publiée dans Nature Communications montre pourtant l'importance du rôle de ces espèces dans le fonctionnement de l'écosystème.

► À lire aussi : Bilan de la CITES: de nombreuses espèces mieux protégées, malgré des mécontents

Un rôle crucial dans leur écosystème

Grâce à des données recueillies à l'échelle mondiale, les chercheurs ont pu recenser et cartographier chacun de ces animaux, en croisant à la fois leur critère de rareté géographique, mais aussi, pour la première fois, celui de rarété fonctionelle. Exemple avec le macaque noir de l'île de Sulawesi, en Indonésie, et dont l'espèce est menacée d'extinction : ce singe se nourrit de plus de 145 fruits différents et joue ainsi un rôle crucial pour la dispersion des graines des arbres. 

Mais l'étude va plus loin. En s'appuyant sur les modélisations des experts climats de l'ONU, elle montre aussi que ce sont les oiseaux qui seront les plus impactés par les changements climatiques. Pire, elle prédit que d'ici 40 ans, beaucoup d'entre eux risquent l'exctinction.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.