Royaume-Uni: le nouveau variant du Covid-19 serait plus contagieux mais pas plus dangereux

Un centre de vaccination contre le Covid-19 à Londres le 8 décembre 2020 (image d'illustration).
Un centre de vaccination contre le Covid-19 à Londres le 8 décembre 2020 (image d'illustration). AP - Victoria Jones
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Selon une étude britannique le nouveau variant du coronavirus détecté au Royaume-Uni est bien 50 à 70% plus contagieux que la souche d'origine. En revanche, pour l'instant rien ne prouve que ce variant est plus dangereux.

Publicité

Les chiffres publiés par la très sérieuse École londonienne d’hygiène et de maladies tropicales confortent ceux du Premier ministre Boris Jonhson, présentés il y a quelques jours.

Bien qu'elle n'ait encore été publiée dans aucune revue scientifique, ni analysée par des experts indépendants, cette étude est la seconde à confirmer un chiffre inquiétant. Le nouveau variant du coronavirus serait 50 à 74 % plus contagieux.

Ainsi, plus de 60 % des nouvelles infections détectées en décembre dans le sud-est de l’Angleterre, là où est apparu le variant, lui serait imputable. C'est plus du double qu'un mois avant. Preuve de sa haute transmissibilité. 

Pas plus dangereux

Pour le moment en revanche, les chercheurs n'ont trouvé aucun élément indiquant que les personnes qui contractent ce nouveau virus ont plus de risque d'être hospitalisées ou de décéder. 

Mais c'est mathématique : à risque constant, plus il y a de personnes infectées, plus le nombre de formes graves augmente. En conséquence, les auteurs de l'étude recommandent la fermeture générale des écoles pendant le mois de janvier, en plus du reconfinement de Londres déjà décidé par l’exécutif.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail