Vaccin: 4 milliards de doses administrés très inégalement à l'échelle mondiale

Un soignant administrant une dose du vaccin d'AstraZeneca à Hanoi au Vietnam, le 8 mars 2021.
Un soignant administrant une dose du vaccin d'AstraZeneca à Hanoi au Vietnam, le 8 mars 2021. © AP/Hau Dinh

Plus de 4 milliards de doses de vaccin ont été administrées à l'échelle planétaire selon un décompte de l'AFP, ce vendredi 29 juillet. Sauf que sur la carte tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne, loin de là. La fracture est nette entre les pays riches et les pays pauvres.

Publicité

Si les États-Unis et l'Union européenne ont complètement immunisé la moitié de leur population et se sont mis à vacciner les plus jeunes. Certains pays, eux, n'ont pas encore injecté la moindre dose. C'est le cas du Burundi ou de l'Érythrée.

Un programme Covax peu efficace

À l'échelle planétaire le continent africain est le plus en retard en ce qui concerne la campagne vaccinale. Sur 100 habitants seules 4,8 doses ont été administrées. Soit 10 fois moins que la moyenne mondiale et près de 100 fois moins que les Émirats arabes unis qui arrivent en tête de classement.

Malgré la mise en place du programme Covax – un dispositif international d'entraide soutenu par l'ONU, ayant pour objectif l'accès égalitaire aux différents vaccins – la fracture persiste.

Les pays aux revenus élevés ont administré en moyenne 97 doses pour 100 habitants. Ce chiffre tombe à 1,6 pour les pays à faible revenu. Heureusement ces derniers ont pu bénéficier de doses inutilisées par les pays les plus en avance d'où le frémissement d'un semblant de début de vaccination massive.

►À écouter aussi : Invité Afrique - «Cette pandémie a mis à jour la vulnérabilité du continent quant à sa suffisance vaccinale»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail