Accéder au contenu principal

L1: "Zinou" Ferhat, le meilleur atout des "Crocos"

4 mn
Publicité

Nîmes (AFP)

Pas "Zizou", "Zinou" ! Meilleur buteur et meilleur passeur de Nîmes cette saison, l'Algérien Zinedine Ferhat est le meilleur atout des "Crocos", qui défient Marseille vendredi en ouverture de la 13e journée de Ligue 1 (21h00).

Arrivé l'an dernier du Havre sur la pointe des pieds pour découvrir l'élite, le milieu de terrain international (11 sélections avec les Fennecs), natif de Bordj Menaïel et passé par l'USM Alger (2011-2016), n'a pas déçu.

Après une première saison statistiquement modeste mais déjà satisfaisante, il a encore franchi un palier cette année, où il est dans tous les bons coups nîmois. En neuf titularisations, le milieu offensif droit a ainsi déjà signé trois buts (face à Nantes, Rennes et Lens) et donné trois passes décisives (face à Brest, Montpellier et Angers).

On peut aussi y ajouter un penalty obtenu contre Reims et noter que ses trois absences pour une blessure à l'adducteur gauche ont coïncidé avec trois défaites des Gardois.

"Avec lui, Nîmes ne s'est pas trompé. Il s'est très vite adapté. Il ne lui a manqué, la première saison, qu'un peu de stats et de pouvoir s'inscrire davantage encore dans le collectif", explique son entraîneur Jérôme Arpinon.

"Mais avec Birger (Meling) et Andrés (Cubas), il est l'une de nos meilleures recrues de ces deux dernières saisons. S'il reste sur ses statistiques là, c'est un régal", se réjouit le technicien nîmois. "Ce n'est plus un joueur de Ligue 2, il est devenu, en une saison, un véritable joueur de Ligue 1 capable quand il est bien d'emmener avec lui tout l'effectif."

Il faut dire que Ferhat avait déjà fait ses preuves à l'étage du dessous avec 29 passes décisives lors de ses deux dernières saisons au Havre et un titre de meilleur passeur de L2.

Sensible "au style de jeu nîmois où le collectif fait la force et où tout le monde fait les efforts défensifs comme offensifs", l'Algérien est désormais, à 27 ans, à sa place en L1.

- "Un élément moteur" -

Au moment d'accueillir Marseille, Nîmes bafouille pourtant en championnat avec cinq revers en six matches. Son artillerie fait triste mine (deux buts sur ses six derniers matches) et la défense est singulièrement chahutée.

Jérôme Arpinon refuse pourtant de montrer de l'inquiétude. "On n'est pas affecté par nos résultats actuels et on est capable de retrouver les filets. Je n'ai pas encore trouvé le bon système offensif dans l'axe, mais avec Renaud (Ripart), Moussa (Koné) et Zinedine, on a des certitudes sur les côtés", a-t-il glissé, mercredi en conférence de presse.

Et pour son entraîneur, Ferhat est désormais un atout multi-cartes. "Zinedine, c’est une qualité de passe, de la vitesse, de très bons appuis, de la détente, un très bon jeu de tête, une qualité de dribbles et de percussion", décortique Arpinon.

"Il aime jouer les un contre un et dans les petits espaces. C'est aussi un tireur de coups de pieds arrêtés et il a la capacité de répéter les efforts physiques avec la même intensité. C'est un joueur de caractère, un élément moteur, technique, athlétique, il ne triche pas, il s'inscrit tout le temps dans une volonté de progrès et il est aujourd'hui en confiance."

Et d'ajouter en forme de point final: "Marseille, c'est un grand match. J'ai un groupe qui ne baisse pas les bras. Il a un mental d'acier, un état d'esprit et +Zinou+ va faire le taf."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.