Accéder au contenu principal

L1: Lille enchaîne face à Bordeaux

3 mn
Publicité

Villeneuve-d'Ascq (AFP)

Une semaine après son succès face à Monaco, Lille a enchaîné en battant Bordeaux (2-1) et s'est emparé provisoirement de la tête de la Ligue 1 avant le choc Paris-Lyon (21h00), dimanche lors de la 14e journée de L1.

Le Losc peut encore remercier Jonathan Bamba, auteur de l'ouverture du score (16e) et d'une passe décisive pour son capitaine José Fonte (44e). Toma Basic avait égalisé pour les Girondins (28e).

Battus jeudi soir en Ligue Europa sur la pelouse du Celtic Glasgow avec une équipe remaniée (3-2), les Dogues ont bien réagi en championnat au terme d'un match maîtrisé où ils n'ont toutefois pas su se mettre à l'abri par manque d'efficacité.

Les Nordistes, qui ont engrangé dix points sur les quatre derniers matches, ont provisoirement pris la tête de la L1 avec 29 unités au compteur, une de plus que le PSG, qu'ils recevront dans une semaine. Marseille, qui compte deux matches en retard, pointe à deux longueurs et Lyon à trois avant son match au Parc des Princes dimanche soir.

Les Bordelais, qui restaient sur deux victoires et un nul, reculent d'un rang (11e, 19 pts) après ce cinquième revers de la saison.

Comme à son habitude, le Losc a confisqué le ballon dès l'entame du match mais a buté sur une arrière-garde bordelaise bien en place. Et en contre, les Girondins ont eu l'occasion d'ouvrir le score, mais Hatem Ben Arfa a buté sur Mike Maignan, qui s'est détendu pour bloquer en deux temps sa frappe croisée (12e).

- Bamba encore décisif -

Peu après, Bordeaux s'est fait punir par Lille: trouvé dans la surface par Jonathan Ikoné, Bamba, à l'arrêt face à deux défenseurs, a décoché une frappe enroulée qui a terminé au fond avec l'aide du poteau gauche de Benoit Costil (1-0, 16e).

Piqués, les Bordelais ont alors imprimé un pressing haut pour gêner la sortie du ballon lilloise et cela a plutôt bien fonctionné car les Nordistes ont reculé. Et sur un corner de Ben Arfa, Basic s'est défait du marquage de Boubakary Soumaré pour marquer à bout portant au second poteau (1-1, 28e).

Lille a ensuite repris le contrôle du jeu mais sans parvenir à se montrer jusqu'à la dernière minute de la première période. Servi à l'entrée de la surface par Burak Yilmaz, Ikoné a placé une frappe à ras de terre, détournée du bout des doigts par Costil. Sur le corner qui a suivi, Bamba, une nouvelle fois décisif, a déposé le ballon sur la tête de Fonte, lancé, qui a trouvé la lucarne (2-1, 44e).

Dès la reprise, les Dogues ont continué à pousser pour enfoncer le clou et ont failli y parvenir mais ils ont manqué de réalisme.

Ainsi, Yilmaz, encore très précieux dimanche, a manqué le cadre sur une frappe en déséquilibre (53e) et une tête (61e), tandis que Jonathan David a buté sur Costil lors d'un face à face (57e). Puis Ikoné a gâché un trois contre deux en tentant une frappe, finalement détournée par un Bordelais, alors que Yusuf Yazici et Yilmaz s'étaient démarqués dans la surface (66e).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.